29.11.21
22:22

Un kern "énergie" se réunit vendredi pour aborder la sortie du nucléaire en Belgique

Le kern, Conseil restreint des ministres, se penchera vendredi, une première fois, sur le rapport de l'administration examinant la sécurité d'approvisionnement et l'impact sur les prix de l'électricité d'une potentielle sortie du nucléaire.

La ministre de l'Énergie Tinne Van der Straeten (Groen) présentera, lors de ce premier kern "énergie", le rapport de l'administration ainsi qu'une note d'accompagnement. Ce dossier étant important et très technique, il nécessitera une discussion approfondie et détaillée.

En 2003, le gouvernement belge décide de fermer toutes ses centrales nucléaires. Échéance : 2025. Aujourd'hui, à quatre ans de la date fixée, le gouvernement actuel ne sait toujours pas comment sera produite notre électricité en 2026. Or le temps presse. Alors, certains hésitent. Faut-il vraiment sortir du nucléaire ?

L'urgence climatique ne justifie-t-elle pas de prolonger quelques réacteurs le temps d'avoir un mix énergétique plus vert ? Le risque représenté par l'atome justifie-t-il vraiment d'émettre plus de CO2 à court terme ? C'est une question pour le gouvernement, mais aussi pour l'ensemble de notre société. Quel mix énergétique voulons-nous pour demain ? Quels sont les avantages et inconvénients des choix proposés ?

Explications dans le décryptage LN24+ disponible ci-dessous.

 

LN24

 

Partager cet article

En lien avec l'article