31.10.21
17:30

Sortie du nucléaire: les centrales des Awirs et de Vilvorde recevront des subsides

Ces subsides serviront à la construction de centrales à gaz.

Le Kern d'aujourd'hui réunissait des ministres de la Vivaldi et Elia, entreprise gestionnaire du réseau électrique qui a rendu un rapport CRM (ou mécanisme de rémunération de capacité), une procédure déterminant quelles entreprises peuvent obtenir des subventions pour la construction de centrales électriques au gaz.

Deux centrales ont été retenues: une à Vilvorde et une aux Awirs, près de Liège. Ces deux structures possèdent une capacité d'environ 800 mégawatts chacune.

Cette sélection place les deux centrales en tête pour l'obtention de subsides du gouvernement. Ces subsides sont octroyés dans le cadre du plan de sortie du nucléaire par la construction entre autres, de centrales à gaz. 

Un nouveau CRM aura lieu en 2024 pour étudier d'autres propositions de projets de production d'énergie reposant sur d'autres technologie que la centrale à gaz. 

Originellement, l'objectif du gouvernement est la fermeture des 7 réacteurs nucléaires du territoire à l'horizon 2025. 

Pour rappel, en 2021, la Belgique a introduit un mécanisme de rémunération de capacité ("CRM") afin d’assurer la sécurité d'approvisionnement en électricité après la fermeture prévue de toutes ses centrales nucléaires tout en soutenant la transition énergétique.

 

Partager cet article