23.10.21
14:39

Le Qatar espère au moins 1,2 million de visiteurs pour le Mondial 2022

Le Qatar, pays hôte du Mondial-2022 de football, espère attirer "plus de 1,2 million de visiteurs" durant le tournoi, soit près de la moitié de la population de cet émirat du Golfe, a indiqué à l'AFP une responsable qatarie.

"Nous espérons la présence de plus de 1,2 million de spectateurs durant la Coupe du monde", qui se déroulera du 21 novembre au 18 décembre 2022, a déclaré jeudi Fatma al-Nuaimi, responsable de la communication du Comité d'organisation du Mondial.

Des solutions "innovantes et temporaires" seront développées en plus des hôtels déjà disponibles, afin d'accueillir le public dans ce pays de 2,75 millions d'habitants, selon la responsable.

Les visiteurs pourront ainsi être hébergés sur des bateaux de croisière, dans des maisons privées ou dans des villages pour supporters, tandis que 16 hôtels flottants avec une capacité totale de 1.600 chambres seront construits.

Plus tôt, le Comité d'organisation avait indiqué tabler sur la venue de 1,5 million de visiteurs avant, pendant et après le tournoi, qui durera 28 jours.

Cependant, certains supporters et commentateurs ont déjà exprimé leur inquiétude quant au manque d'animations prévues dans ce pays musulman conservateur et peu associé à l'esprit de fête qui accompagne les Coupes du monde.

"Les boissons alcoolisées seront autorisées dans des zones prévues à cet effet", a précisé Mme Nuaimi, tout en concédant que l'alcool ne faisait pas partie de la culture qatarie.

De plus, l'émirat est régulièrement condamné par des ONG internationales pour le traitement réservé aux centaines de milliers de travailleurs venus d'Afrique et d'Asie sur les grands chantiers pour le Mondial.

"Nous essayons de ne pas laisser ces critiques nous perturber", a dit Mme Nuaimi.

Plusieurs sélections européennes parmi lesquelles l'Allemagne et la Norvège ont pris des initiatives pour afficher leur soutien aux droits humains avant les matches de qualification pour la Coupe du monde.

Les autorités qataries ont régulièrement affirmé avoir "toujours été transparentes sur la santé et la sécurité des travailleurs", alors que certains journaux évoquent de lourds bilans humains.

Cinq des huit stades qui accueilleront des matches du Mondial ont déjà été inaugurés, tandis que la construction du stade de Lusail, où se jouera la finale, est terminé à "98,5%".

Partager cet article

En lien avec l'article