21.10.21
17:05

Violences sexuelles: "Nous voulons former les policiers tout au long de leur carrière"

Alors que le mouvement #balancetonbar prend de l'ampleur suite aux révélations de violences sexuelles dans le quartier du Cimetière d'Ixelles, Sarah Schlitz, la secrétaire d’État à l'Égalité des Genres, le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne, et la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden se sont accordés hier sur l’accélération de la mise en oeuvre de mesures concrètes.

"Mes pensées vont aux victimes de ces violences, c'est complètement inacceptable à un moment où les jeunes veulent sortir après la crise covid," a déclaré la ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden au micro de Romuald La Morté. "Je veux faciliter le fait de porter plainte en créant une plateforme en ligne. Et il faut aussi avoir une vue plus claire sur le phénomène. Les statistiques ne sont pas complètes. On doit connaître le phénomène. On doit le faire ensemble. Ce n'est pas seulement moi, mais également le ministre de la Justice, la secrétaire d'Etat sà l'Égalité des Genres, et puis également les régions et les communautés."

"On veut également former les inspecteurs, pas seulement au début de leur carrière, mais aussi pendant toute leur carrière à être attentifs à ces phénomènes. Pour pouvoir accueillir les victimes dans les commissariats d'une façon adéquate, poser les questions correctes et également faciliter la situation des victimes. Nous allons vraiment investir là dedans."

Partager cet article

En lien avec l'article