21.10.21
18:55

La chanteuse belge Angèle dévoile son nouveau titre "Bruxelles je t'aime"

"Bruxelles je t’aime m’est venue lors du premier confinement, j’avais déjà composé la mélodie et commencé la prod, mais c’est en réalisant que j’allais rester loin de ma ville pendant un petit temps que cette déclaration d’amour est née."

À travers un voyage surréaliste en train, le clip Bruxelles je t’aime nous plonge dans l’imaginaire d’Angèle lors d’un itinéraire Paris - Bruxelles. Très enthousiaste à l’idée de retrouver sa ville natale, Angèle décide de tuer le temps en transformant un trajet pour le moins banal en une aventure onirique beaucoup plus intense, grâce à son imagination débordante. Bruxelles je t’aime est un clip régressif, qui est symbole de l’âme d’enfant toujours éveillée chez Angèle, tout en faisant office de déclaration d’amour à sa ville natale.

Le Trans Europe Express a servi d’inspiration pour la base du décor. Plus précisément les wagons de la catégorie Mistral 69, qui circulaient dans les années 80 et étaient les derniers modèles en circulation de cette époque. 

"Nous avons voulu parsemer le clip d’indices visuels permettant aux spectateurs de se raccrocher aux paroles du morceau. Nous avons trouvé ça fun de jouer avec des clichés parisiens et bruxellois, notamment dès l’ouverture du film avec la petite fille qui joue avec un Atomium et fait basculer Angèle dans son imaginaire ou encore lors du passage des wagons boxes, avec la découverte des pigeons parisiens. Alors que d’autres passages (le journal évoquant le Palais de justice toujours en rénovation, les enfants qui jouent avec les boules chromées à l’image d’un Atomium déconstruit ou encore le wagon rempli d’Iris, fleur symbole du VIe siècle, lors de la fondation de la ville) sont volontairement amenés de manière subtile.", explique l'équipe de production du clip.


Bientôt un album ?

La chanteuse, qui a vendu 1,5 million d'exemplaires de son premier album "Brol", prépare un nouveau projet.

Le nouvel album est attendu dans six semaines comme le suggère un sous-titre au début du clip dévoilé jeudi en fin d'après-midi: "Arrivée prévue le 10 décembre"

Son album "Brol" sorti en 2018 s'est vendu à 1,5 million d'exemplaires dans le monde dont les deux tiers uniquement en France, selon l'agence Five Oh, qui gère la communication d'Angèle. Ce million de ventes en France lui a valu la certification "double diamant", chose rare.

"Brol" a été honoré comme "album révélation" de l'année aux Victoires de la musique en 2019.

La chanteuse, qui affiche 3 millions de followers sur Instagram, son réseau préféré, est aussi une habituée des concerts à guichets fermés. Le "Brol Tour" s'était achevé en février 2020 avec quatre dates à guichets fermés à Paris.

Plus de 375.000 personnes l'ont vue en concert sur une soixantaine de dates, principalement en France et en Belgique, avait estimé son management l'an dernier à propos de cette tournée.

J’aime l’idée de parler à une ville comme à une amoureuse, comme dans une relation, on s’aime, on se quitte, on se manque, mais on ne s’oublie jamais.

Et Bruxelles, c’est un amour en qui je vois mon passé et mon avenir. Je connais par coeur ses défauts et je les ai acceptés. J’ai passé quelques années loin d’elle, et elle m’a toujours autant manquée, et quand je la retrouve, je suis prise d’un sentiment rassurant. Je pense que c’est ce qu’on ressent quand on revient chez soi.

C'est pour ça que cette chanson est une fête, je rêvais de danser avec mes amis à Bruxelles, et aujourd'hui c’est enfin possible.",

Angèle

 

LN24 avec AFP

Partager cet article