U.S. Secretary of Defense
17.10.21
17:26

Un œil sur la Russie, le chef du Pentagone se rend dans la région de la mer Noire

Le secrétaire d'État américain à la Défense Lloyd Austin s'est envolé dimanche pour la région de la mer Noire afin de renforcer les alliances avec les pays soumis à la pression russe et leur témoigner la reconnaissance des Etats-Unis pour leur contribution à la guerre en Afghanistan durant deux décennies.

M. Austin se rendra en Géorgie, en Roumanie et en Ukraine avant de participer au sommet des ministres de la Défense de l'Otan qui se tiendra en personne à Bruxelles les 21 et 22 octobre.

"Nous rassurons et renforçons la souveraineté des pays qui sont en première ligne de l'agression russe", a déclaré à la presse un haut responsable de la défense américaine avant le voyage.

M. Austin adressera aussi des remerciements à ses partenaires pour leurs contributions ainsi que les pertes importantes qu'ils ont subies au sein des forces de la coalition en Afghanistan pendant deux décennies, avant le départ précipité des Etats-Unis cette année.

"Nous allons montrer notre reconnaissance pour les sacrifices et les investissements de nos partenaires et alliés", a déclaré cette même source.

Situés sur le pourtour de la mer Noire, où la Russie a cherché à étendre son influence et à empêcher l'expansion de l'alliance américano-européenne, les trois pays sont dans l'orbite de l'Otan, la Roumanie comme membre à part entière et la Géorgie et l'Ukraine comme Etats partenaires.

La Russie a annexé la Crimée (Ukraine) en 2014 et a également stationné des troupes dans les régions séparatistes géorgiennes d'Abkhazie et d'Ossétie du Sud.

L'Ukraine est également en conflit avec des séparatistes pro-russes dans l'est du pays, dans un conflit qui a fait 13.000 morts à ce jour.

En juin, les forces russes ont menacé des navires de guerre néerlandais et britanniques alors qu'ils naviguaient près de la Crimée. 

 

Coopération 

En Géorgie, M. Austin rencontrera le Premier ministre Irakli Garibashvili et le ministre de la Défense Juansher Burchuladze, avec pour objectif principal de poursuivre la coopération en matière de défense alors qu'un programme de formation de trois ans de l'armée américaine arrive à échéance cette année.  

La Géorgie espère que la visite de Lloyd Austin contribuera à faire avancer son dossier pour devenir un membre à part entière de l'Otan. 

Il s'agira d'un "autre message clair des Etats-Unis en faveur de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de la Géorgie, de son développement stable et démocratique, et des objectifs euro-atlantiques du pays", a déclaré mercredi le ministre des Affaires étrangères, David Zalkaliani. 

"Nous nous attendons à ce que les réunions soient axées sur l'approfondissement de notre coopération, les questions de sécurité régionale et le processus d'intégration de la Géorgie à l'Otan", a-t-il ajouté. 

En Ukraine, M. Austin s'entretiendra avec le président Volodymyr Zelensky et le ministre de la Défense Andriy Taran, qui se sont tous deux rendus à Washington début septembre pour plaider leur cause auprès du président Joe Biden en faveur de leur adhésion à l'Otan. 

Enfin en Roumanie, il rencontrera le président Klaus Iohannis et le ministre de la défense nationale Nicolae-Ionel Ciuca, dans un contexte de nouvelle crise politique dans le pays. 

M. Austin terminera la semaine au siège de l'Otan à Bruxelles, où les liens avec les Etats-Unis, effilochés par la précédente administration de Donald Trump, ont pris un nouveau coup le mois dernier quand l'Australie a annulé un mégacontrat avec la France pour annoncer un partenariat stratégique avec les Etats-Unis et le Royaume-Uni, suscitant une importante crise diplomatique.

 

AFP

Partager cet article

En lien avec l'article