04.10.21
07:38

"Si on sort du nucléaire en 2025, le bilan écologique de la Vivaldi sera une catastrophe"

François De Smet, Président de DéFi, était l'invité de Martin Buxant dans la Matinale.

Au micro de Martin Buxant, François De Smet est revenu sur le conclave budgétaire en cours. Il pointe deux chapitres importants auxquels le gouvernement doit être attentif : le prix de l'énergie et la lutte contre la criminalité financière.

Le Président de DéFi dénonce le manque de moyens alloué à lutte contre la criminalité financière. "Il y a une forme de désinvestissement. Est-ce qu'on peut parler de démantèlement ? Sous les années Michel, ça a tout de même été assez sérieux. Là, on note, sans doute avec le retour d'une série de partis dans la Vivaldi, une vraie volonté, mais on sent que ça cale, que ça n'avance pas."  

François De Smet s'inquiète aussi de l'augmentation des prix de l'énergie : 

"On est face à une crise dont on ne mesure pas tout à fait les conséquences."

Dans le reste de l'interview, François De Smet aborde la sortie du nucléaire, l’expulsion d’un étudiant congolais, la migration ou encore le covid safe Ticket.

Retrouvez l'intégralité de l'interview dans la vidéo ci-dessus.

Partager cet article

En lien avec l'article