29.09.21
06:11

"1 Belge sur 5 a chaque année des problèmes avec sa facture d'énergie"

Tinne Van der Straeten, Ministre fédérale de l’Energie (Groen), était l'invitée de Martin Buxant

La hausse des prix de l'énergie se fait sentir chez les personnes les plus précaires, dont les bénéficiaires du tarif social qui est censé protéger les personnes précaires de ces augmentations. Même si ce tarif social reste en dessous des prix du marché, il augmente particulièrement ces derniers mois. 

La Ministre met en cause l'après-Covid et l'économie qui reprend, mais aussi la demande en énergie qui augmente et qui fait exploser les prix, pas seulement en Belgique mais partout en Europe.

Beaucoup de personnes sont protégées contre les hausses de prix. Il y a un an, le prix était de 1,6 cent du kilowattheure pour le gaz. Aujourd’hui, on est à 2,7 cent, quasi le double. "Le tarif social s'applique automatiquement à 1 million de ménage". Tienne Van der Straeten et Pierre-Yves Dermagne, le ministre fédéral de l'économie, vont défendre la prolongation de ce tarif social lors des discussions budgétaires prévues en Novembre.  "1 belge sur 5 a chaque année des problèmes avec sa facture d'énergie. Le tarif social est un moyen efficace de lutter contre la précarité énergétique"

La ministre a également abordé le sujet de la fermeture des centrales nucléaires. "5 sur 7 sont tellement vieilles que les opérateurs eux-mêmes ne demandent même pas leur extension". Le résultat des enchères indiquera s'il faut fermer 5 ou 7 réacteurs.

"Les 3 points de ma feuille de route sont la sécurité de l'approvisionnement, des prix abordables et la transition vers une énergie renouvelable". Pour rappel, l'objectif de l'Europe est d'être neutre carbone d'ici 2050.

 

Partager cet article

En lien avec l'article