23.09.21
09:05

"Il est trop tôt pour penser à une Commission d'enquête inondations au fédéral"

Eliane Tillieux, présidente du Parlement fédéral, était l’invitée de Martin Buxant. En ce jour de rentrée parlementaire, elle est venue évoquer les travaux parlementaires à venir, comme la Commission spéciale covid, son rôle de Présidente et les priorités des prochains mois, comme la lutte contre la discrimination. 

“L’autre chantier est environnemental. Nous avons opté pour un “plan durabilité” avec de nombreux points qui visent à améliorer notre empreinte énergétique, notamment au Parlement”

Eliane Tillieux est revenue sur le pass sanitaire. “Le pass sanitaire est sur la table des gouvernements. Nous avons des accords pour le mettre en œuvre, dès le 1er octobre. Nous devrions avoir une nouvelle base légale pour pouvoir réguler l’usage du pass sanitaire. Le texte est au Conseil d’Etat: dès réception de son avis, nous adapterons les textes et les analyserons. Je pense qu’il faut se rendre compte que les meilleurs pays dans la lutte contre le covid utilisent le pass sanitaire. En termes de vaccination obligatoire, il est utile de suivre les recommandations de l’OMS.”

Enfin, sur le volet inondation, la socialiste estime, pour l’heure, qu’il est trop tôt pour envisager une Commission d’enquête, telle qu’entreprise en Wallonie. “Il faut éviter de se précipiter. La première obligation est de venir en aide et de soutenir les victimes. Avec un peu de recul, les différentes commissions, tout le monde se met au travail. Il y a des questions, on va se mettre d’accord sur une commission conjointe pour pouvoir interpeller tous les ministres. Je ne suis pas contre une Commission d’enquête, la question est de savoir: pour quoi? Nous devons d’abord cerner ce qui n’a pas fonctionné. Aujourd’hui, c’est difficile de déterminer les dysfonctionnements”

Partager cet article

En lien avec l'article