21.09.21
14:00

La réforme du droit pénal sexuel fait débat

Le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne veut réformer le droit pénal sexuel. Il met un point d'honneur à la notion de consentement. Mais d'autres volets devraient générer du débat à la Chambre, comme on le verra avec Romuald La Morté en direct.

C’est une réforme qui va faire grand bruit. Cet après-midi, le Ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne va déposer son projet de loi à la Chambre. Il propose de modifier en profondeur le code pénal sexuel, qui date de 1867. Le ministre veut agir tout de suite. A titre d'exemple, il y a 8 déclarations de viol par jour.

Vincent Van Quickenborne pense que ce chiffre pourrait être dix fois plus important. La notion du consentement sera totalement revue dans cette réforme. Objectif: faciliter la tâche du juge pour condamner l'auteur d'un viol, comme il l'a expliqué au micro de Thomas Destreille.

Cependant, d’autres points de la réforme risquent de susciter des crispations. Le volet sur la prostitution pose problème à certains partis de l’opposition, comme nous l'explique Romuald La Morté, depuis la Chambre.
 

Partager cet article