20.09.21
16:11

Les boîtes de nuit et discothèques inquiètes par rapport à la ventilation obligatoire

Vendredi dernier, le ministre fédéral de la Santé Frank Vandenbroucke (Vooruit) a annoncé la mise en place d'un cadre réglementaire concernant la ventilation dans les pubs, restaurants, centres de fitness, infrastructures sportives intérieures et les discothèques.

Plusieurs boîtes de nuit et discothèques ne sont pas satisfaites de la mesure de ventilation obligatoire prise par le Comité de concertation. « À quoi sert alors le Covid Safe Ticket ? », réagit dans le journal De Morgen Gerald Claes, membre du conseil consultatif officiel de la vie nocturne gantoise Nightlife Council Gent. A deux semaines de la réouverture, les boîtes de nuit regrettent également la communication tardive du gouvernement. 

Vendredi dernier, le ministre fédéral de la Santé Frank Vandenbroucke (Vooruit) a annoncé qu’il y aura un cadre réglementaire concernant la ventilation dans les pubs, restaurants, centres de fitness, infrastructures sportives intérieures et les discothèques.

« Il y a déjà un Covid Safe Ticket obligatoire, alors quel est l’intérêt de cette ventilation obligatoire ? », ajoute Gérald Claes, qui souligne la communication tardive du gouvernement. « C’est irresponsable de nous mettre ça dans les pattes deux semaines avant l’ouverture, ce n’est pas faisable. »

Du côté bruxellois, les inquiétudes sont identiques, bien que l’on espère bénéficier d’un délai d’adaptation. « Le secteur est déjà équipé mais personne ne sait si la norme demandée sera faisable » avait réagi vendredi soir le cofondateur de la Brussels Night Federation Lorenzo Serra. « Il n’y a eu aucun événement test et c’est pourquoi on demande d’avoir un délai avant de figer la norme. »

Partager cet article

En lien avec l'article