20.09.21
09:19

Le Laos verrouille sa capitale après un record de cas de Covid-19

Les habitants de Vientiane, la capitale du Laos, ont reçu l'ordre de se confiner jusqu'au 30 septembre pour tenter d'endiguer la vague épidémique de coronavirus, ont annoncé lundi des médias officiels.

Les sorties ne sont autorisées que pour acheter de la nourriture, des médicaments ou se rendre à l'hôpital, a précisé l'agence de presse officielle KPL. Les lieux de divertissement, les boutiques de massage, les centres commerciaux, les marchés de nuit et les usines resteront fermés, tandis que les cérémonies religieuses et les déplacements entre les provinces touchées par le virus sont interdits.

Très peu d'informations filtrent du pays, l'un des plus pauvres d'Asie, dirigé d'une main de fer par le parti communiste depuis 1975. Mais il s'agit des premières mesures de confinement décrétées par le Laos, largement épargné l'année dernière par la crise sanitaire.

Toute violation des mesures de confinement est passible d'une amende de 310 dollars, ont averti les médias d'Etat, une fortune dans le pays où le revenu par habitant est de 2.600 dollars par an. Depuis avril, les autorités recensent quelque 20.000 cas et 16 morts, un bilan estimé largement sous-évalué vu le faible nombre de tests.

Samedi, après la découverte de plusieurs foyers infectieux dans des usines de confection, elles ont signalé 467 nouveaux cas, un record quotidien. Plus de 4,5 millions de doses de vaccins en provenance des Etats-Unis, de la Chine et du Japon ont déjà été administrées aux sept millions d'habitants, d'après les autorités. 

Partager cet article