20.09.21
16:41

Bill Gates collecte 1 milliard de dollars pour financer les énergies propres

Une organisation fondée par Bill Gates, Breakthrough Energy, a annoncé lundi avoir collecté plus d'un milliard de dollars auprès de sept grandes entreprises, dont Arcelor Mittal, BlackRock et General Motors, pour financer le développement des énergies propres.

Les premiers participants à cette initiative, baptisée "Catalyst", incluent également American Airlines, Bank of America, Boston Consulting Group, et Microsoft.

Les sommes récoltées pour l'instant équivalent à plus d'un milliard de dollars et ont été accordées sous la forme de subventions, d'actions et d'engagements à acquérir les technologies développées, a précisé un porte-parole de l'organisation à l'AFP. 

Lancé en juin, Catalyst a déjà noué des partenariats avec la Commission européenne, la Banque européenne d'investissement, et le ministère américain de l'Energie. 

L'idée est de soutenir le développement de nouvelles solutions énergétiques pour lutter contre le changement climatique en réunissant les secteurs publics et privés et en finançant les étapes avant la commercialisation. D'autres entreprises devraient se joindre à l'initiative.

Le projet s'attachera initialement à accélérer le déploiement de quatre technologies: le captage direct du carbone, l'hydrogène vert, le stockage d'énergie de longue durée et les carburants durables pour l'aviation.

Mais il prévoit aussi de se pencher sur d'autres innovations, pour réduire l'impact carbone de l'acier et du ciment par exemple. 

"Éviter une catastrophe climatique nécessitera une nouvelle révolution industrielle. La moitié de la technologie nécessaire pour atteindre l'objectif zéro émission n'existe pas encore ou est trop chère pour une grande partie du monde", a souligné Bill Gates dans un communiqué.

 "Catalyst est conçu pour changer cela et fournir un moyen efficace d'investissement dans notre avenir en matière de technologies propres", a ajouté le fondateur de Microsoft, devenu philanthrope.

Plusieurs des entreprises impliquées ont précisé dans des communiqués séparés les montants versés.

La fondation de la société d'investissement BlackRock et Microsoft ont ainsi chacun fait un don de 100 millions de dollars.

American Airlines s'est engagé à investir 100 millions de dollars dans le cadre du programme tandis qu'ArcelorMittal a prévu d'investir 100 millions de dollars au cours des cinq prochaines années via son fonds pour les innovations XCarb.

Partager cet article

En lien avec l'article