06.09.21
11:51

L'euro recule un peu dans un marché calme, le bitcoin au plus haut en trois mois

L'euro baissait légèrement face au dollar lundi dans un marché des changes paisible, tandis que la cryptomonnaie bitcoin bondissait à son plus haut depuis mi-mai.

Vers 09H10 GMT (11H10 à Paris), l'euro cédait 0,13% à 1,1864 dollar. "Ce matin, on entend presque les mouches voler avec les marchés américains fermés en raison d'un jour férié et en l'absence d'indicateurs économiques forts", commente Russ Mould, analyste chez AJ Bell.

Les cambistes avaient encaissé en fin de semaine précédente la mauvaise surprise du rapport sur l'emploi américain pour août, avec 235.000 emplois créés, contre 750.000 attendus par les économistes. "Le marché peut prétendre que le rapport sur l'emploi n'existe pas", mais il donne au président de la Banque centrale américaine (Fed) Jerome Powell "toutes les raisons de s'en tenir à son plan" de resserrement très progressif de la politique monétaire, estime Kit Juckes, analyste chez Société Générale.

Cela devrait affaiblir le dollar, conclut-il. Les investisseurs se tourneront jeudi vers le vieux continent, où la Banque centrale européenne partagera le résultat de sa dernière réunion de politique monétaire. "Il y a des spéculations sur le fait que la BCE pourrait annoncer une réduction du rythme de son programme de rachats d'actifs", commente Jane Foley, analyste chez Rabobank.

"Cependant, il faut s'attendre à ce que la BCE insiste sur le fait qu'elle ne va pas durcir outre mesure sa politique monétaire", ajoute-t-elle. Du côté des cryptomonnaies, le bitcoin a grimpé en flèche durant le weekend (+3,1% par rapport à vendredi, à 51.729 dollars), et a atteint lundi 51.995 dollars, un plus haut depuis mi-mai.

Les volatiles cryptomonnaies connaissent souvent des weekends mouvementés lors des fêtes américaines, les plateformes d'échange restant ouvertes aux particuliers alors que investisseurs professionnels sont loin de leurs consoles. "Il n'y a pas vraiment de nouvelle information, les cryptomonnaies profitent de la tendance: les gens achètent quand les prix montent en espérant revendre plus cher", résume Fawad Razaqzada, analyste chez ThinkMarkets.

Partager cet article

En lien avec l'article