05.08.21
10:06

Une cellule de soutien fédérale mise en place pour coordonner l’assistance aux sinistrés

La gestion des inondations catastrophiques des 14 et 15 juillet dernier suscite de nombreuses critiques. 

Une cellule de soutien fédérale en aide au gouvernement wallon. Une cellule va aider la Wallonie à coordonner l’assistance aux sinistrés des intempéries de la mi-juillet.  Toutes les disciplines de la gestion de crise sont représentées dans cette cellule et réunira la police, les pompiers, la protection civile et la Défense. 

Cette cellule est une réponse aux critiques sur la gestion de la catastrophe et vise à favoriser la coordination sur le terrain. Des officiers de la protection civile vont également renforcer l’aide d’urgence. 

Elle doit atténuer les critiques émises à l’égard des autorités, Annelies Verlinden (ministre de l’Intérieur), Elio Di Rupo (Ministre-Président wallon) et Hervé Jamar (Gouverneur de la province de Liège) qui ont tous, à leur niveau, éprouvé des difficultés à garder la situation sous contrôle. 

"Les services de secours ne manquent pas de bonne volonté. Des efforts considérables ont été fournis par l’ensemble des parties concernées. Il reste cependant encore un long chemin à parcourir. Je serai ravie d’épauler le ministre-président Elio Di Rupo dans la tâche titanesque qui l'attend. Il importe, plus que jamais, de relever les défis ensemble", a déclaré la ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden. "Grâce à la Cellule d’Appui Fédérale, l’offre disponible pourra être davantage adaptée aux besoins sur le terrain, afin de venir, le plus rapidement possible, en aide au plus grand nombre de victimes."

La cellule de soutien restera sous la supervision des autorités wallonnes, à l’instar du commissariat spécial à la reconstruction, mis sur pied par Elio Di Rupo après la catastrophe.  

 

Partager cet article

En lien avec l'article