31.07.21
07:08

Anne Zagré en demies du 100m haies

On prend des nouvelles de nos athlètes belges à Tokyo pour les Jeux olympiques.

Les Belgian Hammers ont signé une belle prestation en triathlon. Le relais mixte a terminé à la cinquième place, le titre est revenu à la Grande-Bretagne. Quant à elle, Anne Zagré s'est qualifié pour les demi-finales du 100m haies. Elle a terminé troisième de la course en 12 secondes 83, son meilleur chrono de la saison.

Au 400m haies, Paulien Couckuyt a atteint la demi-finale, avec un record de Belgique à la clé. Ben Broeders n'a pu obtenir son billet pour la finale du concours de saut à la perche des Jeux Olympiques de Tokyo. Samedi matin, il s'est classé 18e avec une barre de 5m65 franchie au 3e essai.

Et puis en hockey, notre sleeper Alexander Hendrickx est sorti sur blessure hier lors du dernier match de poule face à la Grande-Bretagne. Mais, plus de peur que de mal pour le joueur déjà auteur de 9 buts à ces Jeux de Tokyo. Il souffre d'une légère commotion et devrait remonter sur le terrain pour le quart de finale, prévu demain en fin de matinée heure belge.

En natation, l'Américain Caeleb Dressel a décroché samedi sa troisième médaille d'or des JO de Tokyo en remportant le 100 m papillon, avec un nouveau record du monde, devant le Hongrois Kristof Milak et le Suisse Noé Ponti.

Les Britanniques prennent l'or

Les Britanniques ont été sacrés samedi champions olympiques du relais 4x100 m quatre nages mixte, nouvelle épreuve au programme olympique des JO de Tokyo, battant au passage le record du monde détenu par les Chinois. Kathleen Dawson, Adam Peaty, James Guy et Anna Hopkin ont bouclé la distance en 3 min 37 sec 58, devant les Chinois (3:38.86) et les Australiens (3:38.95).

Les Américains finissent seulement cinquièmes (3:40.58) malgré la présence en dernier relayeur de leur triple champion olympique Caeleb Dressel, qui manque donc son objectif de six titres sur la même édition. Il disputera encore dimanche la finale du 50 m nage libre, avec le meilleur temps des demi-finales samedi, avant de boucler ces neuf jours de natation olympique par le 4x100 m quatre nages messieurs.

L'épreuve permet à chaque équipe de composer son quatuor à sa guise pour peu qu'il y ait deux nageurs et deux nageuses et que l'ordre traditionnel du relais quatre nages (dos, brasse, papillon, crawl) soit respecté. Les Britanniques comme les Australiens avaient fait le choix de lancer et finir leur course avec deux femmes, quand les Américains avaient opté pour la tactique inverse. Hommes et femmes s'affrontent donc directement, créant une course difficile à déchiffrer avec des écarts brutaux et des remontées tout aussi spectaculaires.

Partager cet article