16.07
16:15

Le Premier ministre annonce une journée de deuil national

Les inondations qui ont frappé la Belgique sont "sans précédent" pour le pays et le mardi 20 juillet a été décrété "jour de deuil national", a annoncé vendredi le Premier ministre Alexander De Croo.

"Nous attendons toujours le bilan définitif, mais il se pourrait que ces inondations soient les plus catastrophiques que notre pays ait jamais connues", a déclaré M. De Croo lors d'une conférence de presse. "Il s'agit de circonstances tout à fait exceptionnelles, sans aucun précédent dans notre pays", a-t-il ajouté.

Au lendemain d'une journée cauchemardesque pour la Belgique, le dernier bilan provisoire faisait état de 23 morts. Lors de la conférence de presse, ce bilan a été revu à la baisse. La ministre de l'Intérieur a indiqué avoir reçu la confirmation de 20 victimes mortelles, dont 9 ont été identifiées. "20 personnes sont toujours portées disparues, les recherches continuent", a précisé Annelies Verlinden.

Le gouvernement a annoncé plusieurs mesures:

1.    Procédure exceptionnelle de reconnaissance des inondations comme calamités naturelles publiques

Le Gouvernement a décidé d’initier  une procédure de reconnaissance de calamité publique. Le Centre Régional de Crise a été chargé de demander à l’Institut Royal Météorologique un rapport analysant les phénomènes d’inondations sur l’ensemble du territoire wallon. Un courriel a été envoyé aux 262 communes par le Centre pour rappeler aux communes les procédures de demande de reconnaissance.  Le Centre effectuera un suivi pour s’assurer que toutes les communes concernées auront introduit une demande dans les 21 jours ouvrables. Dés réception du rapport de l’IRM, le Ministre-Président prendra un arrêté de reconnaissance des inondations comme calamité publique.

2.   Une aide d'urgence de 2,5 millions d'euros

Le Gouvernement a débloqué une aide d’urgence de 2,5 millions d’euros à destination des communes, via les Gouverneurs. Cette donation permettra aux communes sinistrées de prendre en charge les dépenses de première nécessité dans les premiers jours suivant les inondations.

3.  Soutien aux indépendants et entreprises touchés au travers de la mise en place d’un mécanisme de prêt au départ de la Sowalfin

Le Gouvernement a mis en place un mécanisme de prêt sans intérêt en faveur des indépendants et entreprises touchés par les inondations. Ce mécanisme, accessible via la Sowalffin, permettra aux indépendants et entreprises, déjà durement touchés par la pandémie, de recevoir des liquidités en attendant les interventions des assurances. 125 millions maximum seront ainsi mobilisés pour couvrir 2.500 prêts d’un montant maximal de 50.000 euros.

4. Aide aux communes – Mécanisme d’intervention APE

Le Gouvernement, sur proposition de la Ministre Morreale, a dégagé un montant de 5 millions d’euros afin de permettre aux communes de recruter du personnel pour une durée de 3 mois en vue du :

- Nettoyage des routes et bâtiments

- De la réparation des voiries et bâtiments endommagés

- De l’assistance aux citoyens pour les démarches administratives

5. Soutien aux particuliers et aux communes touchés au travers d’un prêt du CRAC.

Le Centre régional d’Aide aux Communes accordera un prêt sans intérêt aux communes sinistrées afin :

- D’accorder un prêt de 2.500 euros par foyer impactés

- De prendre en charge les réparations d’extrême urgence des bâtiments communaux

Ces prêts permettront d’anticiper les interventions des compagnies d’assurance et du Fonds des calamités publiques.

Partager cet article

En lien avec l'article