13.07.21
10:45

Ce que les Belges doivent faire pour se rendre en France

Face à la hausse de l’épidémie provoquée par le variant delta, le président de la République française a annoncé de nouvelles mesures lors d'une allocution télévisée lundi soir. Elles semblent concerner tous les voyageurs, sans distinction de nationalité. Voici ce que les Belges doivent savoir pour passer de bonnes vacances en France.

Lundi soir, le président Emmanuel Macron a déclaré que le pass sanitaire qui est en vigueur en France depuis vendredi passé dans les discothèques et bientôt dans les lieux culturels, sera élargi “début août" aux cafés, restaurants, centres commerciaux, mais aussi aux avions, trains, cars pour les longs voyages, ainsi qu’aux établissements médicaux. 

Des mesures qui vont s'alourdir dès ce 21 juillet pour le secteur des loisirs et du tourisme, et ce, pour toutes les personnes de plus de 12 ans. Début août, le pass sanitaire sera obligatoire dans les restaurants et autres lieux publics. La France étant une destination prisée des Belges, à quoi devez-vous vous attendre si vous comptez vous y rendre?

Passer la frontière, 3 options

Pour passer la frontière, les conditions restent identiques à celles imposées actuellement. Trois options:

  1.  Présenter une vaccination complète selon les critères français. Une seule dose de vaccin Moderna ou Pfizer suffit pour les personnes qui peuvent prouver une ancienne infection au covid. Pour ceux qui ont évité l’infection, il faut être vacciné avec deux doses et attendre quatorze jours après la dernière injection. Quant au vaccin Johnson & Johnson, il faut attendre quatre semaines après l’injection.
  2. Les personnes ayant été infectées au covid, il faut présenter la preuve d’une infection de moins de six mois. 
  3. Concernant les personnes non rétablies, non vaccinées, elles sont soumises au test PCR. 

L’ été de “liberté”... ou pas

Concrètement, les Belges qui ne sont pas complètement vaccinés se voient donc passer la majeure partie de leurs vacances à prendre des rendez-vous dans les laboratoires ou centres de test français. A chaque ciné, à chaque restaurant ou café (à partir de début août si une loi est votée), il faut présenter un pass sanitaire.  

“Pour une personne qui n’aurait pas encore eu le temps de faire ses deux doses, elle peut évidemment bénéficier du pass sanitaire en faisant des tests régulièrement”, a confirmé mardi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, tout en reconnaissant que “ce n’est pas ce qu’il y a de plus confortable”. 

Pour couronner le tout, depuis le 7 juillet, le gouvernement français a mis fin à la gratuité des tests pour les touristes étrangers. La facture des Belges risque de s’alourdir pour ceux qui n'ont eu qu'une dose.

La bonne nouvelle, c’est que leur prix est moins conséquent qu’en Belgique. En effet, le prix d’un test PCR en laboratoire belge ne peut pas dépasser 55 euros et 120 euros pour un test antigénique, contre 49 euros pour les PCR et 29 euros pour les antigéniques en France. 

Que faire au retour? 

Si vous avez séjourné en France pendant plus de 48 heures, voici ce que vous devez faire en rentrant (que vous soyez vaccinés ou non-vaccinés).  

  1. Vous devez remplir le formulaire de localisation des passagers (PLF) dans les 48 heures précédant votre arrivée en Belgique. Le PLF doit être rempli par :
  • Toutes les personnes qui se rendent en Belgique, sauf :
    • Lorsqu’ils séjournent moins de 48 heures en Belgique.
    • Lors du retour en Belgique après un séjour à l’étranger de moins de 48 heures.
  • Toutes les personnes qui se rendent en Belgique par avion ou par bateau.
  • Toute personne voyageant en train ou en bus depuis un pays situé en dehors de l’UE ou de l’espace Schengen.
  1. La France étant une zone verte, vous n’avez pas besoin de vous faire tester ou d’être mis en quarantaine. Pour plus d'infos, veuillez consulter la page officielle. 

 

Partager cet article

En lien avec l'article