01.07.21
10:48

"Bart, on pourrait garder le nom Belgique?"

Un livre politique coup de poing paraît ce jeudi matin: "Les fossoyeurs de la Belgique", signé par le journaliste Wouter Verschelden. Explications avec Martin Buxant.

"Les fossoyeurs de la Belgique"... un titre qui en dit déjà beaucoup. Ce livre, de 269 pages, paraît simultanément en néerlandais et en français, et il est écrit par quelqu’un qu’on connaît très bien à LN24. Wouter Verschelden est un de nos chroniqueurs flamands dans La Matinale, et un journaliste politique depuis de nombreuses années. Très expérimenté, il a donc suivi de très près la formation du gouvernement fédéral d’Alexander De Croo…

Et il est notamment question du Premier ministre Alexander De Croo, sous un angle qu’on ne soupçonnait pas du tout. Jeter la vie privée des responsables politique en pâture n’a aucun intérêt, sauf s’il y a des implications politiques éventuelles. Ici, le livre explique comment des rumeurs sur le comportement privé de celui qui est aujourd’hui notre Premier ministre a eu des conséquences sur la formation du gouvernement. On sait en effet combien ça a traîné…

 

Le PS prêt à démanteler la Belgique

Autre révélation, le fait que le Parti socialiste était prêt à démanteler la Belgique en négociant avec la N-VA. On savait déjà que Bart De Wever et Paul Magnette avaient négocié tout l’été 2020 pour parvenir à un grand accord, là on apprend avec tous les détails comment le parti socialiste a même demandé à la NVA si c’était OK que la Wallonie et Bruxelles gardent le nom "Belgique" après la séparation. On en est donc arrivé jusque là.

"Je ne pense pas que tu tiennes vraiment au nom de la Belgique, pour la Flandre, Bart? Cela vous dérangerait-il si un jour nous gardions ce nom pour la Wallonie et pour Bruxelles?" Le Parti socialiste a donc dépassé la N-VA dans ses demandes d’autonomie. 

Autre fait marquant du bouquin: l’implication du Palais royal et surtout son entêtement à vouloir que PS et N-VA gouvernent ensemble. C’était le meilleur scénario pour le Palais, écrit Verschelden. Le Palais voyait là une occasion d’avoir la paix communautaire pour plusieurs années.

 

Tous les details dans ce livre, donc, "Les fossoyeurs de la Belgique". Wouter Verschelden, l’auteur du livre, sera d’ailleurs l’invité de notre émission "Cinquante minutes avec" ce week-end.

wouter

Partager cet article

En lien avec l'article