24.06.21
16:21

Réduction de 70% du tarif TEC pour les 18-24 ans dès le 1er septembre 2021

Dès le 1er septembre 2021, de nouvelles réductions de tarif seront appliquées sur le réseau TEC.

Pour rappel, la DPR indique que "Le Gouvernement mettra progressivement en oeuvre la gratuité des transports en commun pour les jeunes de 18 à 24 ans, pour les 65 ans et plus et pour les publics précarisés".


Dans ce cadre, une première diminution des prix a eu lieu le 1er septembre 2020. Les abonnements des 18-24 ans ont été réduits de 35%, alors que les bénéficiaires du statut BIM ont eu droit à l’application du tarif réduit « familles nombreuses » pour l’ensemble des abonnements.

Sur proposition du ministre de la Mobilité, Philippe Henry, le Gouvernement de Wallonie a décidé d’accorder une diminution supplémentaire de 35% pour les 18-24 ans.

L’option choisie est, en effet, de se focaliser sur cette tranche d’âge afin de répondre à l’objectif de transfert modal en freinant le passage au « tout à l’auto », lorsque les jeunes atteignent l’âge de conduire et/ou rentrent dans la vie active.
Par ailleurs, les jeunes ayant été également fortement touchés par la crise sanitaire et économique, ce coup de pouce est particulièrement le bienvenu.

Au total, depuis le début de la législature, c’est donc 70% de réduction qui seront appliqués dès la rentrée sur les abonnements des 18-24 ans.

A titre d’exemple :

  • Pour une abonnement annuel « Next » (2 zones maximum), le prix sera de 39,30 euros (contre 131 euros en 2019) ;
     
  • Pour un abonnement de 4 mois Horizon (tout le réseau sauf Express), le prix sera de 17,10 euros (contre 57,00 euros) ;
     
  • Pour un abonnement annuel Express (tout le réseau + les lignes Express) pour des familles nombreuses, le prix sera de 67,20 euros (contre 224 euros) ;
     
  • Un abonnement mensuel « Next » ne coûtera plus que 3,80 euros pour les bénéficiaires du statut BIM de 18 à 24 ans.


Pour le ministre de la Mobilité, Philippe Henry, cette diminution supplémentaire, cette année, permet de répéter et d’ancrer le message aux jeunes de cette tranche d’âge : ils ont tout à gagner à utiliser les transports publics.

Partager cet article