16.06
21:55

Lukaku prédit un Belgique-Danemark "difficile" et pense à Eriksen

Romelu Lukaku s'attend à un match "difficile" face au Danemark jeudi à Copenhague, où il pensera à Christian Eriksen, son coéquipier à l'Inter Milan, victime d'un arrêt cardiaque sur le terrain lors de la 1re journée.

Les Diables Rouges vont en outre récupérer leur meneur de jeu Kevin De Bruyne, touché lors de la finale de la Ligue des champions, et leur milieu défensif Axel Witsel, blessé en janvier dernier, tandis qu'Eden Hazard, en manque de rythme, devrait recevoir du temps de jeu.

Voici les principaux points des conférences de presse des Belges et des Danois mercredi:

 

En pensant à Eriksen

Romelu Lukaku: "J'ai reçu un message de Christian me disant qu'il va bien, et je lui ai dit que s'il voulait parler j'étais là. Demain je lui enverrai un petit message avant le match. (...) J'ai parlé au coach pour rendre visite à Eriksen (avant ou après le match, ndlr), il m'a dit qu'il était ok mais cela n'a finalement pas été possible. Après dix minutes de match, nous mettrons le ballon en touche pour applaudir. Plusieurs joueurs de chez nous ont joué avec lui mais demain nous serons là pour gagner ce match qui s'annonce difficile".

Kasper Hjulmand (sélectionneur du Danemark): "Cela va être fort émotionnellement de retourner au Parken, on s'attend à avoir un incroyable soutien de la part de nos supporters et de tout le pays. (...) Ce qui est fou, c'est que l'hôpital où est Christian n'est pas loin du stade, il peut voir le stade et c'est même possible qu'il entende tout ce qui se passe dans le stade."

 

Genou à terre?

Romelu Lukaku: "Je me bats contre toutes les discriminations. On est en 2021 et on doit respecter tout le monde. Ce que les Russes ont fait avant le match (le public russe avait sifflé les Diables Rouges lorsqu'ils avaient mis un genou à terre contre le racisme, ndlr), cela ne me regarde pas. Un joueur russe s'est excusé auprès de moi après la rencontre."

 

Witsel, De Bruyne et Hazard "aptes"

Roberto Martinez : "Ils (Axel Witsel, Kevin De Bruyne et Eden Hazard) sont fit. Reste à savoir combien de temps ils pourront jouer (...) Une chose est d’être prêt sur le plan médical, être en état de disputer un match international en est une autre. Nous devons agir de manière responsable et ne pas envoyer les joueurs sur le terrain en espérant que ça se passera bien. Le travail du staff médical a été fantastique. Ces trois joueurs sont disponibles. Il faut maintenant les introduire dans l'équipe de la meilleure manière. Nous avons un plan spécifique pour chaque joueur".

Partager cet article