08.06
14:05

Un million de certificats Covid européens déjà émis dans l'UE

Plus d'un million de personnes ont déjà reçu des certificats numériques Covid européens qui doivent faciliter les voyages cet été au sein de l'UE, a annoncé mardi le commissaire européen Didier Reynders devant les eurodéputés.

Ces certificats, qui attestent qu'une personne a été vaccinée contre le Covid-19, qu'elle a passé un test négatif ou qu'elle est immunisée après une infection, ont commencé à être délivrés dans neuf pays, a précisé l'exécutif européen. Il s'agit de la Bulgarie, la Croatie, la République tchèque, le Danemark, l'Allemagne, la Grèce, la Pologne, la Lituanie et l'Espagne, selon cette source.

Ces documents devront être reconnus par tous les pays de l'UE à partir du 1er juillet, en vertu d'un règlement qui doit être entériné par le Parlement européen lors d'un vote dont le résultat sera annoncé mercredi. Il doit s'agir d'une formalité, un accord ayant été trouvé entre les colégislateurs.

Dès avant l'entrée en vigueur de la réglementation fixant un cadre commun européen, l'UE a lancé sa plateforme technique permettant l'interopérabilité des certificats et les Etats membres ont commencé à émettre ces documents. "Plus d'un million de citoyens ont déjà reçu ces certificats, et beaucoup d'autres suivront dans les semaines et les mois à venir", a déclaré Didier Reynders.

Ces certificats doivent permettre à leurs détenteurs d'éviter les quarantaines dans leur pays de destination. Les Etats membres gardent toutefois la possibilité d'imposer des mesures restrictives supplémentaires, par exemple en cas d'apparition d'un variant, mais elles doivent être "nécessaires et proportionnées pour protéger la santé publique". "Cela va faciliter la vie des citoyens européens. Le certificat numérique Covid les aidera à voyager dans l'UE, que ce soit pour des raisons professionnelles, familiales ou de loisirs", a encore commenté le commissaire européen. 

Afin de relancer le tourisme, la Commission européenne tente d'harmoniser les mesures auxquelles seront soumis les voyageurs au sein de l'UE, même si ces décisions sont in fine du ressort des Etats membres. Elle est aussi en discussions avec des pays tiers comme le Royaume-Uni et les Etats-Unis pour tenter d'aboutir à une reconnaissance mutuelle des certificats.

Partager cet article

En lien avec l'article