01.05.21
13:26

"Nous avions promis le retour du cœur et nous tenons parole"

Pour la deuxième année consécutive, les partis politiques ont présenté des discours virtuels à l'occasion du 1er mai.

Dans un Facebook Live, Paul Magnette, président du PS, a taclé le précédent gouvernement en rappelant les acquis et les fondamentaux du PS.

"On peut dire qu'on voit le contraste avec le gouvernement précédent de Charles Michel. Les socialistes sont de retour. C'est fini l'austérité, c'est fini les nouvelles taxes, c'est fini les sauts d'index. C'est le retour de la solidarité, le retour de la défense des services publics de la sécurité sociale. Et dans tout ça, il y a évidemment un secteur qui, pour nous, est fondamental, c'est la santé. On a pu réinvestir très massivement dans la santé. Pour améliorer les salaires et les conditions de travail de tous ceux qui travaillent dans ce secteur. Mais aussi l'accès au soin de tous les patients."

Il est également revenu sur l’accord interprofessionnel. 

"En ce jour de Fête du Travail, nous sommes aussi, bien entendu, aux côtés de nos camarades des organisations syndicales dans leur combat pour l’augmentation des salaires. Il faut d'une part pouvoir octroyer des augmentations de salaire à tous les travailleurs qui ont continué à donner le meilleur d'eux même dans des secteurs qui, malgré la crise, ont fait des bénéfices. C'est pour nous une évidence. On ne comprendrait pas qu'ils ne soient pas récompensés pour leur travail. Et il faut aussi, et c'est un combat qu'on mène aussi avec nos camarades des organisations syndicale, continuer à se battre pour augmenter le salaire minimum."

 

L'intégralité de son discours ci-dessous :

Partager cet article

En lien avec l'article