12.01.21
18:57

Voici les derniers documents concernant l'accord sur le plan de relance

Le plan de relance et de résilience de la Belgique vient de passer le cap du Comité de concertation ce soir. Il n’y avait pas vraiment d’enjeu. Malgré les tensions apparues au sein du gouvernement de la Région bruxelloise (au sein de l’exécutif bruxellois, certains estimaient que Bruxelles s’était fait avoir dans la répartition), le gouvernement bruxellois a finalement accepté le plan de relance.   

Nous avons obtenu les documents du Comité de concertation. Et, il reste du pain sur la planche. Les autorités se sont mis d’accord sur un ensemble de projets à hauteur de 24 milliards d’euros.  

Les prochaines discussions porteront sur la sélection de ces projets. L’objectif est de diminuer la masse de ces investissements pour arriver en dessous des 6 milliards d’euros.  

Pour rappel, les investissements du plan de relance et de résilience portent sur plusieurs axes : Climat et mobilité, transformation digitale, mobilité et travaux publics, social et vivre ensemble, productivité.  

 

L’agenda du plan de relance et de résilience s’annonce serré 

Dès ce mois de janvier, les entités fédérées et le fédéral, de manière coordonnée, devront prioriser leurs projets ainsi que les financements. Chacun veillera à estimer les effets "leviers" de ces investissements. Enfin, entre la fin janvier et le début du mois de février, un deuxième comité se penchera sur un deuxième projet de plan de relance.  

Un troisième comité de concertation est prévu pour le mois de mars pour finaliser le plan de relance et de résilience de la Belgique. À noter que les négociations, portant sur les fonds européens, entre la Belgique et la Commission européenne débuteront dès que le plan de relance atteindra les 130 % de la somme allouée par l’Europe.  

 

M. Binet

 

Voici le document du comité de Concertation portant sur le plan de relance  

 

page 1page 2page 3

page 4page 56

7

Partager cet article

En lien avec l'article