17.12
17:39

Cédric Blanpain, le "Nobel belge", est l'invité des Visiteurs du soir

Des chercheurs de l’Université Libre de Bruxelles (ULB), dirigés par le professeur Cédric Blanpain, ont identifié pour la première fois les fonctions de FAT1, l’un des gènes les plus fréquents mutés dans le cancer.

Ils ont découvert que les mutations de FAT1 favorisaient les caractéristiques invasives, les métastases et la résistance à certains traitements anticancéreux couramment employés et ont mis au jour une nouvelle stratégie thérapie pour les cancers mutés au niveau de FAT1.  

Une nouvelle étape importante dans la recherche contre le cancer, que nous explique Cédric Blanpain sur le plateau des "Visiteurs du soir".

Partager cet article

En lien avec l'article