27.09
19:05

Manifestation du Vlaams Belang ce dimanche: un des manifestants affichait des symboles nazis

Un symbole néo-nazi parmi les manifestant du Vlaams Belang: "Ces gens ne sont pas les bienvenus" a déclaré Jonas Naeyaert

Des milliers de militants se rassemblent depuis 10h du matin sur le parking C du Heysel à Bruxelles dans une démonstration de force contre la formation d'une coalition Vivaldi au fédéral.

L'image d'une camionnette circule sur Twitter. Elle arbore des icones néo-nazies dont le slogan de guerre "'Wer plündert, wird erschossen", c'est-à-dier "Quiconque pille est abattu". L'aigle et le signe rouge appartiennent aussi au registre nazi. 

"Malheureusement, notre sécurité ne peut pas tout voir. Si nous avions remarqué, nous aurions refusé l'accès du conducteur. 15 000 personnes étaient présentes et Twitter trouvera une de ces voitures sur laquelle se concentrer. Ces chiffres sont cependant, au sens propre et figuré, marginaux. Et pas le bienvenu.", se défend Tom Van Greeks, le président du Vlaams Belang.

"Ce genre de personnes n'est en effet pas le bienvenu", explique Jonas Naeyaert, le porte-parole du parti. 

L'image suscite de nombreuses réactions sur Twitter

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article