27.09
18:56

Emmanuel Macron "prend acte" de la "trahison collective" de la classe politique libanaise

Emmanuel Macron a déclaré dimanche avoir "pris acte de la trahison collective" de la classe politique libanaise après son échec à former un gouvernement, contrairement à l'engagement qu'elle avait pris début septembre.

Les partis libanais "portent l'entière responsabilité" de cet échec, et "elle sera lourde", a ajouté le président français au cours d'une conférence de presse à Paris.

Les dirigeants libanais ont une "dernière chance" pour que soient respectés les engagements pris début septembre afin de constituer un gouvernement de mission et obtenir de l'aide internationale, a estimé dimanche le président Emmanuel Macron. 

La feuille de route du 1er septembre demeure, elle est la seule initiative prise sur le plan national, régional et international, elle n'est pas retirée de la table mais il appartient maintenant aux responsables libanais de saisir cette dernière chance eux-mêmes.

Voir aussi : Au Liban, l'incertitude à son paroxysme après l'échec à former un gouvernement

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article