25.09
07:14

"Le nucléaire, c'est une technologie du passé. Il faut arrêter, il faut être moderne"

Olivier Deleuze, ancien Co-Président Ecolo et bourgmestre de Watermael-Boitsfort, était l'invité de Martin Buxant dans la Matinale LN24.

Olivier Deleuze était l'invité de Martin Buxant ce vendredi matin. Il est revenu sur la sortie du nucléaire, prévue pour 2025 en Belgique. Une date butoir de plus en plus proche qui suscite toujours des débats.

Selon lui, nous avons les moyens pour y arriver et pour respecter le calendrier. Il rappelle les trois points de crispation autour de l'enjeu nucléaire, "tout d'abord, il existe de nombreux dangers et des potentielles catastrophes liées au nucléaire. Ensuite, il reste la question des déchets pour lesquels nous n'avons encore aucune solution, alors qu'ils restent actifs pendant des milliers d'années. Et enfin, les matières radioactives sont des technologies dangereuses. Si des terroristes tombent sur ces matières, cela sera très dangereux."

Si le nucléaire n'était pas dangereux, je serais pro-nucléaire à fond !

Il donne d'ailleurs l'exemple de l'Allemagne qui a décidé de stopper le nucléaire et qui n'est pas revenue sur sa décision, il faut être moderne. L'Allemagne est un état moderne et organisé, elle a arrêté le nucléaire. Je fais confiance à l'exemple allemand qu'aux lobbys du nucléaire" a-t-il ajouté.

Pour l'avenir, celui-ci défend un état plus moderne qui se tournera vers l'énergie éolienne. 

Il faut être moderne. L'avenir, la technologie de demain, c'est l'éolienne. Plus tard, vous verrez des éoliennes connectées en mer et en terre. C'est ça, la tendance de demain. Si on ne fait rien, nous serons en retard.

Celui-ci est également revenu sur la place du vélo à Bruxelles. Il prône une transition et une cohabitation intelligentes. "Je comprends les automobilistes, mais il faut être attentif pour que Bruxelles reste une ville moderne. Quand on regarde les autres grandes villes, la part de la voiture diminue. C'est normal et meilleur pour la santé." a-t-il commenté.

La tendance, ce n'est pas de rouler en voiture dans les bois.

Pour finir, Olivier Deleuze le rappelle, sa priorité et celle d'Ecolo, c'est la planète. 

 

 

 

 

 

7h28 ma priorité c'est la planète

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article