05.08
19:34

Quelle est la situation de la pandémie de covid-19 dans le monde ?

Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

La pandémie a fait au moins 701.112 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP mercredi à 11H00 GMT.

Plus de 18,5 millions de cas ont été officiellement comptabilisés, dont au moins 10,9 millions se sont soldés par une guérison.

Les Etats-Unis restent le pays le plus endeuillé avec plus de 156.830 morts. Viennent ensuite le Brésil (95.819 morts), le Mexique (48.869), le Royaume-Uni (46.299) et l'Inde (39.795).

 

Convention démocrate virtuelle

Le candidat à la Maison Blanche Joe Biden n'ira pas en personne accepter sa nomination à la convention démocrate de Milwaukee, dans le Wisconsin, "afin de protéger la santé publique", une première historique qui rend l'événement entièrement virtuel. Joe Biden prononcera son discours depuis son Etat du Delaware.

 

Nouvelles restrictions

Le ministère tunisien de la Santé a annoncé l'obligation de porter un masque sanitaire dans tous les espaces publics, sous peine de sanctions.

Les habitants d'Aberdeen (Ecosse) vont connaître de nouvelles restrictions, avec la fermeture des pubs et des restaurants et la limitation des déplacements dans un rayon de cinq miles (huit kilomètres) autour du domicile pour les loisirs.

L'Italie, quant à elle, menace Ryanair de suspendre son autorisation de vol dans le pays, en raison du non-respect des règles de sécurité imposées en raison de l'épidémie de coronavirus.

 

Chute du PIB en Suède non confinée

La Suède annonce un plongeon record de plus de 8% de son PIB au deuxième trimestre. Le pays nordique, qui a choisi de ne pas confiner sa population face à l'épidémie de Covid-19, s'en sort mieux qu'ailleurs en Europe.

 

Un tiers des Afghans infectés

Près d'un tiers de la population afghane (31,5%), soit 10 millions de personnes, a été infectée par le nouveau coronavirus, selon une étude du ministère de la Santé. 

En Afrique du Sud, quelque 24.000 membres du personnel de santé ont été contaminés par le nouveau coronavirus depuis le début de la pandémie et 181 en sont morts. Ce chiffre représente environ 5% du nombre total des cas de Covid-19 dans ce pays.

 

Brésil : mort d'un grand chef indigène

Le cacique Aritana Yawalapiti, l'un des principaux chefs indigènes du Brésil, est mort du Covid-19 à l'âge de 70 ans. Il avait été admis dans une unité de soins intensifs et mis sous respiration artificielle il y a deux semaines en raison d'une détresse respiratoire liée à une forme sévère de la maladie.

 

L'aérien continue de souffrir

Virgin Australia, qui s'était déclarée en cessation de paiements en avril, va fermer sa filiale à bas prix Tigerair Australia et supprimer 3.000 postes, soit un tiers de ses effectifs.

Comme la compagnie australienne, une majorité (55%) de compagnies s'attendent à devoir réduire leurs effectifs dans les 12 prochains mois, selon un sondage de l'Association internationale du transport aérien (Iata).

Les aéroports souffrent également. Quelque 650 emplois vont disparaître à Copenhague, soit le quart du personnel du plus grand aéroport de Scandinavie.

 

Assurance touristes aux Canaries

L'archipel des Canaries a souscrit une assurance couvrant les frais des touristes qui seraient diagnostiqués positifs au coronavirus pendant leur séjour. Cette assurance, gratuite pour les touristes, doit prendre en charge "frais médicaux, rapatriement sanitaire et prolongation de séjour pour cause de quarantaine", selon le Conseil du tourisme des Canaries.

 

Nadal dit non à l'US Open

L'US Open (31 août-13 septembre) devra se passer de son champion en titre : le numéro deux mondial Rafael Nadal ne participera pas au Grand Chelem américain en raison des conditions sanitaires incertaines. Il rejoint parmi les absents la joueuse numéro un mondial australienne Ashleigh Barty et son compatriote Nick Kyrgios (40e mondial).

Autre coup dur pour le circuit, l'annulation officielle du tournoi de Madrid, l'un des événements majeurs de la saison sur terre battue prévu pour septembre après avoir été reporté en mai.

AFP

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article