31.07
21:22

"Plus personne ne veut encore du MR dans le gouvernement"

Pour le président de la N-VA, les libéraux francophones sont hors-jeu.

Le préformateur Bart De Wever a confirmé au micro de la VTM l’existence d'un socle de cinq partis d'accord pour la formation d'un gouvernement. Il est d'ailleurs persuadé que cette "bulle de cinq partis" peut former un gouvernement d’ici deux à trois semaines.

Cependant, le groupe de cinq formé par PS, SP.A, CD&V, cdH, et N-VA ne représente que 70 sièges. Cinq sièges trop courts pour constituer une majorité. Ces partis doivent donc encore se trouver un ou des alliés, mais il semblerait que les libéraux francophones soient d'ores et déjà hors-jeu. 

"Personne n’est encore partisan du MR au gouvernement", a affirmé Bart De Wever vendredi soir, au micro de VTM.

Les deux préformateurs ont,d’après M. De Wever, trouvé un équilibre aux niveaux social, économique, fiscal et institutionnel. Cinq partis se sont déclarés d’accord pour en parler. "Ils sont critiques, mais ils veulent participer", déclare-t-il.

Pour le président de la N-VA, le MR se sent bien au gouvernement actuel où il compte sept ministres. Il ne veut venir à la table des négociations que pour les faire échouer.

Il a poursuivi en expliquant que les libéraux sont venus avec leur propre note. "leur programme électoral, une fable destinée à l’échec", selon lui.

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article