26.07
07:48

Londres rétablit la quarantaine pour les voyageurs venant d'Espagne, un ministre pris de court

Le Royaume-Uni a annoncé, samedi, que tous les voyageurs en provenance d'Espagne arrivant après minuit sur son territoire devraient passer deux semaines en quarantaine à titre de précaution pour lutter contre le Covid-19.

"Tous les voyageurs au Royaume-Uni en provenance d'Espagne arrivant après minuit samedi devront se mettre en quarantaine pendant 14 jours pour s'assurer qu'ils ne propagent pas de coronavirus", a déclaré samedi le gouvernement écossais.

"L'Espagne sera retirée de la liste des pays exemptés des exigences de quarantaine en raison de l'augmentation du nombre de cas de coronavirus ces derniers jours", a déclaré le gouvernement écossais dans un communiqué. "La décision, également prise par les administrations décentralisées d'Irlande du Nord et du Pays de Galles ainsi que par le gouvernement britannique, a été prise pour réduire le risque de transmission du virus par ceux qui voyagent depuis l'Espagne", a-t-il ajouté.

Les quatre nations constitutives du Royaume-Uni - l'Angleterre, l'Écosse, le Pays de Galles et l'Irlande du Nord - définissent chacune leur propre politique COVID-19, mais suivent des règles similaires dans la plupart des cas. (Reportage de David Milliken; Édité par Mark Potter)

Un ministre britannique pris de court 

Les passagers arrivant d'Espagne au Royaume-Uni devront se soumettre à une quatorzaine à l'isolement à partir de dimanche, a annoncé le gouvernement britannique, prenant apparemment de court son propre ministre des Transports, qui s'y trouve actuellement en vacances. 

Cette mesure pourrait affecter de nombreux Britanniques avides de soleil méditerranéen après des mois de confinement chez eux, et notamment le ministre des Transports Grant Shapps, qui se trouve actuellement en congés en Espagne, selon le Sunday Times.

M. Shapps a dû participer par téléphone depuis son lieu de vacances à la "réunion de crise" lors de laquelle il a été décidé que l'Espagne serait retirée de la liste des pays exemptés de l'obligation d'auto-quarantaine, rapporte le journal. Cette annonce a suscité un flot de moqueries et de critiques en ligne à l'égard de la politique du gouvernement face au Covid-19.

"Plusieurs ministres du gouvernement savaient probablement à l'avance qu'il était possible qu'une quarantaine soit imposée aux vacanciers de retour d'Espagne", a tweeté la députée d'opposition Diane Abbott. "Mais apparemment personne n'a pris la peine de prévenir Grant Shapps".

L'Espagne, l'une des destinations de vacances les plus populaires pour les Britanniques, fait face à une explosion des cas de contamination au coronavirus.

Près de la moitié des nouveaux cas ont été enregistrés en Catalogne, où les autorités ont demandé il y a une semaine aux 4 millions d'habitants de la capitale régionale, Barcelone, de se confiner sauf urgence.

Le virus a déjà fait 28.432 morts et infecté plus de 272.000 personnes en Espagne.

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article