12.07
12:50

Une étude réduit les espoirs d'un vaccin contre le Covid-19: les anticorps pourraient ne pas durer

Une étude menée à Munich diminue les espoirs d'un vaccin efficace à long terme pour combattre le Covid-19.

Des tests réalisés sur des patients à la clinique Schwabing à Munich ont montré que les anticorps du Covid-19 ne resteraient que quelques mois dans le corps, réduisant ainsi les espoirs d'un vaccin efficace contre la maladie : 

Chez quatre de nos neuf patients, nous avons constaté une baisse des anticorps neutralisants lors d'un test spécial qui ne peut être mené que dans un laboratoire de haute sécurité

L'étude suggère que les patients guéris peuvent encore être infectés par le Covid-19. Des tests supplémentaires doivent encore être effectués pour confirmer ces observations.

Ce n'est pas la première étude à arriver à de telles conclusions. En effet, en Chine, des chercheurs avaient démontré que la présence des anticorps dans le sang diminuait drastiquement après deux mois. Une affirmation qui vaut surtout pour les patients asymptomatiques qui produisent moins d'anticorps ainsi qu'une réponse immunitaire moins forte.

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article