10.07
08:50

"La crise n'est pas finie et le virus est toujours là"

Ce vendredi, Emmanuel André, infectiologue, s'est exprimé sur la gestion de la crise de Covid-19 en Belgique. Il a également abordé la nouvelle obligation du port du masque en Belgique.

Il estime que même si pour le moment, la situation est contrôlée, il faut mettre en place des mesures de sécurité pour prévenir d'une potentielle deuxième vague. Il aborde ainsi l'ouverture des travaux de la commission spéciale covid-19 prévue aujourd'hui à la Chambre. Selon lui, il est nécessaire de répondre de manière rigoureuse à une série de questions pour préparer le futur et clore certains chapitres, notamment celui des masques : 

Un travail de réflexion autour de ce qu'il s'est passé est nécessaire. La crise n'est pas finie donc il faut identifier ce qu'on peut faire encore mieux à l'avenir. 

Il identifie deux moments dans la crise. Dans un premier temps, il a fallu faire face à la crise de manière efficace et urgente. Dorénavant, la situation est mieux contrôlée et laisse place à un temps pour le dialogue et pour la confrontation. Il ne nie pas la probabilité d'une seconde vague qui pourrait être plus compliquée à gérer. 

Le virus est toujours là. Il faut regarder les challenges qui sont devant plutôt que ceux qui sont derrière. 

Il a également abordé le vaccin-candidat étudié en ce moment par la KUL. L'objectif, selon lui, est d'assurer une production suffisante "pour vacciner l'ensemble de la planète"

Il était l'invité de Maxime Binet ce 10/07/2020.

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article