03.07
19:18

France: Edouard Philipe passe le témoin à Jean Castex "Soyez bon!"

Le nouveau Premier ministre Jean Castex a affirmé vouloir "plus que jamais réunir la Nation" face à la crise économique et sociale qui est "déjà là" avec le coronavirus.

"Connaissant votre sens politique comme votre rigueur intellectuelle, je n'ai aucun doute sur le fait que vous saurez (...) prendre les bonnes décisions": Edouard Philippe s'est montré laudateur envers son successeur Jean Castex, vendredi, lors de leur passation de pouvoir à Matignon.

Après un entretien entre les deux hommes, le désormais ex-Premier ministre a d'abord salué "l'intelligence", la "connaissance fine du pays", le "sincère attachement à l'Etat" du nouveau locataire de Matignon, dont il avait fait il y a trois mois le "Monsieur déconfinement" du gouvernement.

"Notre pays qui a traversé cette crise sanitaire, qui a traversé d'autres crises, a besoin d'un esprit ouvert et d'une main ferme et je pense que vous avez cet esprit ouvert et cette main ferme", a poursuivi Edouard Philippe.

"Connaissant votre sens politique comme votre rigueur intellectuelle, je n'ai aucun doute sur le fait que vous saurez, face à des décisions qui sont parfois difficiles, prendre les bonnes décisions", a encore salué le désormais maire du Havre. 

"Je n'ai pas véritablement besoin de vous souhaiter du courage, d'abord parce que je sais que vous en avez, et ensuite parce que si vous n'en aviez pas, vous ne seriez pas là", a-t-il encore fait valoir, avant de lui donner un conseil: "Soyez bon !".

En retour, Jean Castex a loué chez son prédécesseur un "style Edouard Philippe" mêlant "clairvoyance", "hauteur de vues" et enfin "l'élégance dans tous les sens de ce terme".

Le nouveau Premier ministre Jean Castex a affirmé vouloir "plus que jamais réunir la Nation" face à la crise économique et sociale qui est "déjà là" avec le coronavirus.

"Les priorités devront donc évoluer. Les méthodes devront donc être adaptées", a-t-il poursuivi lors de la passation de pouvoir avec son prédécesseur Edouard Philippe, ajoutant qu'une "nouvelle étape du quinquennat s'ouvre".

Remerciant conseillers et personnel de Matignon, pour certains émus aux larmes, M. Philippe a quitté les lieux qu'il avait occupés pendant trois ans accompagné d'applaudissements nourris, sous les yeux de son épouse et de son fils aîné.  

A lire aussi : Jean Castex est le nouveau Premier ministre français

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article