30.06
13:09

Le "faux taximan" violeur de l'ULB condamné à 12 ans de prison

"Je ne sais pas si la décision est appropriée par rapport à la douleur de ma cliente" Yassine B., l'homme de 44 ans qui a violé plusieurs étudiantes de l'ULB a été reconnu coupable de viol, d'attentat à la pudeur et de menaces et a écopé de 12 ans de prison.

Entre juillet 2016 et novembre 2019, cet ancien chauffeur de la STIB se faisait passer pour un chauffeur du service de taxi Collecto et ciblait les jeunes femmes alcoolisées. Il les séquestrait dans sa voiture, volait leur téléphone, pour les violer dans des endroits isolés. Un modus operandi répété au moins à neuf reprises selon l'enquête et établi par le tribunal, qui le considère comme un prédateur sexuel et un danger social. 

Yassine B. était poursuivi pour quatre viols et quatre attentats à la pudeur, avec comme circonstance aggravante la séquestration, et menaces à l'aide d'un couteau. Il a reconnu deux viols et attentats à la pudeur, confronté aux analyses ADN. Des aveux partiels retenus comme une absence de remise en question face à des faits "d'une gravité extrême, le prévenu ayant fait preuve d'un mépris total pour l'intégrité physique, psychique et sexuelle des jeunes femmes", selon la juge.

 

Jugé coupable pour l'ensemble des faits, le "faux taximan" est condamné à 12 ans de prison. Des indemnités seront accordées à deux des victimes, constituées partie civile, ainsi qu'à la STIB dont l'image a été ternie.

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article