29.06
09:23

"J'aimerais que les Belges reprennent confiance pour réenclencher l'économie"

David Clarinval, Vice-Premier ministre et ministre du Budget, était l'invité de Martin Buxant dans la Matinale LN24.

Avant la crise, le déficit au niveau fédéral était de plus de dix milliards d'euros. On arrive aujourd'hui à un déficit qui s'approche de cinquante milliards d'euros. "Ce qui est historique malheureusement."

David Clarinval rappelle que le gouvernement Michel avait réussi à assainir les finances publiques. La dette était passée en-dessous de la barre des 100% du PIB. Aujourd'hui, on va atteindre une dette de 115-120 % du PIB.

"La chance que nous avons aujourd'hui, c'est que le financement de cette dette se fait à des taux d’intérêt négatifs grâce au soutien de l'Europe."  

Une étude rapporte que les Belges épargnent plus qu'avant la crise ce qui ne favorise pas la reprise économique. "C'est tout à fait naturel mais dès lors cet argent qui n'est pas injecté dans l'économie. Il ne produit rien et ne permet pas à l'économie de tourner. Je ne vais pas encourager les gens à dépenser mais j'aimerais bien qu'il soit rassuré, qu'ils se remettent à consommer et refaire tourner l'économie." 

 

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article