05.06
18:45

Menu copieux pour le "super-kern" de ce samedi

Un troisième volet d’aides sera au cœur des discussions de ce "super-kern".

Le menu du "Super-Kern" de ce samedi est très copieux. Ce "Super-Kern" réunit le comité ministériel restreint (la première-ministre et les vice-premiers) et les 10 présidents de parti politique qui soutiennent le gouvernement minoritaire de Sophie Wilmès. Ce "Super-Kern" se réunit pour la première fois depuis 2 mois de manière physique. Le lieu de cette rencontre n’a pas encore été communiqué (nombreux supposent qu’il s’agit du palais d’Egmont) mais, "les dossiers et les mesures envisagées nécessitent que l’on se parle face à face", nous confie l’un des participants.

 

Quelles sont les mesures qui seront actées ?    

C’est un troisième volet d’aides qui sera discuté et négocié. "Il y aura de nouvelles mesures qui pourraient être actées et d’autres prolongées", nous confie un vice-premier. Les mesures qui devraient être prolongées jusqu’au 31 août sont d'ores et déjà connues : prolongation du chômage temporaire, idem pour le droit passerelle et le congé parental corona. Du côté des nouvelles mesures, il sera question, notamment, de la baisse de la TVA à 6% pour les restaurateurs (sauf pour les boissons alcoolisées qui devraient être à 21%), l’instauration d’un chèque repas-horeca de 250 euros à dépenser dans un restaurant. Enfin, il sera aussi question de déduire fiscalement à 100% les repas dits qualifiés. "D’autres mesures vont être discutées au cours de cette réunion. Il peut y avoir des surprises" .

 

Perspectives budgétaires difficiles

Le budget ; nul doute que le sujet sera débattu et discuté. Le déficit budgétaire de la Belgique a été multiplié par 3, conséquence du confinement. Sur base des perspectives économiques du Bureau du plan, ce déficit est estimé entre 40 et 45 milliards d’euros, soit 10,6% du PIB. Ce contexte budgétaire morose devra être pris en compte afin d’envisager un plan de relance qui pourrait être le socle d’un prochain gouvernement fédéral, cette fois majoritaire au parlement.

 

Maxime Binet

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article