30.05
16:28

L'Europe appelle Trump à reconsidérer sa rupture avec l'OMS

L'Union européenne a appelé samedi Washington à reconsidérer sa décision de rompre avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

L'Union en appelle à la solidarité face au coronavirus qui continue de faire des ravages même si le déconfinement se poursuit, surtout en Europe.

"La coopération et la solidarité mondiales par le biais d'efforts multilatéraux sont les seuls moyens efficaces et viables de gagner cette bataille à laquelle le monde est confronté",

ont déclaré la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et le chef de la diplomatie de l'UE, Josep Borrell.

Vendredi, le président américain Donald Trump, qui avait déjà suspendu la contribution financière accordée par son pays à l'OMS, a mis à exécution sa menace de rompre avec l'agence onusienne, qu'il accuse depuis le début de la pandémie de complaisance avec la Chine, où le coronavirus est apparu en décembre avant de se répandre à travers la planète.

 

Les Etats-Unis redirigent les fonds de l'OMS vers d'autres besoins

Les Etats-Unis, traditionnellement les premiers bailleurs de fonds de l'OMS, vont "rediriger ces fonds vers d'autres besoins de santé publique urgents et mondiaux qui le méritent", a-t-il déclaré.

Richard Horton, rédacteur en chef de la prestigieuse revue médicale britannique The Lancet, a dénoncé une décision "folle et terrifiante", et accusé le gouvernement américain de "joue(r) au voyou en pleine urgence humanitaire".

Lawrence Gostin, professeur au O'Neill Institute for National and Global Health Law à l'université de Georgetown et collaborateur de l'OMS, a mis en doute sa légalité à deux titres: les Etats-Unis ont signé et ratifié un traité d'adhésion à l'OMS et les crédits sont votés par le Congrès américain.

AFP

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article