23.05
20:36

Covid-19: le "superkern" confirme le retrait de deux arrêtés controversés

L'un d'eux prévoyait une mobilisation du personnel de santé pour résoudre des pénuries de personnel.

Le "superkern" de samedi, a entériné le "retrait" des deux arrêtés royaux ayant provoqué une insurrection du secteur des soins de santé.

Pour rappel, le superkern réuni les ministres fédéraux ainsi que les représentants des 10 partis ayant apporté leur soutien aux pouvoirs spéciaux du gouvernement de Sophie Wilmès.

Deux nouveaux arrêtés seront publiés pour neutraliser l'effet des précédents, apprend-on en milieu de journée.

Les syndicats du personnel des soins de santé, s'étaient manifestés lorsque la Première ministre avait été reçue à l'hôpital Saint-Pierre par une "haie de déshonneur". La majorité des partis avaient exprimé ces derniers jours être en faveur du retrait des deux textes.

En cours de semaine, les syndicats ont rencontré la ministre De Block, qui avait annoncé une suspension des deux arrêtés royaux de pouvoirs spéciaux en attendant leur retrait définitif.

Dans le cadre de la pandémie de Covid-19, l'un des deux textes rendait possible la mobilisation du personnel de santé pour résoudre d'éventuelles pénuries dans certains établissements.
Le deuxième texte prévoyait la possibilité de déléguer certains soins infirmiers à des professionnels n'étant pas infirmiers. Ces deux arrêtés devaient être en vigueur jusqu'en fin d'année. 

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article