11.04
09:22

Les prix de l'immobilier devraient reculer pour la première fois depuis 1983, selon KBC

Les prix devraient reculer de 3% en 2020 selon les prévisions de KBC rapportées samedi par L'Echo. Il s’agirait de la première dévaluation depuis 1983.

La baisse de revenus provoquée par la crise du Covid-19 est à l’origine de ce recul. Johan Van Gompel, spécialiste immobilier du bureau d'études de la KBC, prévient toutefois : "il n'est pas question d'un scénario de crash".

Dans le scénario de référence de la KBC, auquel elle attribue actuellement une probabilité de 50%, la banque prévoit une baisse des prix des logements de 3% cette année et de 2% l'année prochaine suivie d'une lente remontée. Un autre scénario plus pessimiste prédit une baisse des prix de 6% en 2020 et de 4% en 2021. La banque attribue une probabilité non négligeable de 35% à ce deuxième scénario.  

 

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article