24.02
06:21

Carnaval d'Alost: les critiques fusent dans le monde politique

La polémique était lancée depuis quelques jours, mais cela ne l'a pas arrêté: le carnaval d'Alost a bien eu lieu, et les critiques ne cessent de fuser dans le monde politique.

Des chars dépeignant les Juifs sous forme de mouches, autrement dit "de la vermine" pour plusieurs internautes, des participants du défilés déguisés en SS... Pour de nombreux observateurs et représentants du monde politique, les alostois sont allés trop loin, sortant largement de l'humour et du "on doit pouvoir rire de tout", lancée par le bourgmestre d'Alost

En parler, c'est faire la publicité mais
Ne pas en parler, c'est cautionner.
On ne peut pas dire que l'on ne sait pas où conduit ce genre de caricatures abjectes.#alost pic.twitter.com/Mt8F72Qlzi

— Frédéric Daerden (@FredericDaerden) February 23, 2020

Carnaval d’Alost ➡️ L'humour ne doit jamais valoriser les pires références de l'Histoire. #PresidenceMR #fierdetreliberal pic.twitter.com/4LT2nybrCH

— Georges-L BOUCHEZ (@GLBouchez) February 23, 2020

 Ce dernier avait défendu sa ville, affirmant que "ceci n'est pas une parade antisémite, donc Alost n'est pas une ville antisémite". "Laissez Alost être Alost", a-t-il encore lancé devant les journalistes. Mais cela n'est pas passé auprès de tout le monde, plusieurs déplorant l'images que cela donne de la Belgique.

🙅🏽 À #Bruxelles, en #Wallonie et en #Flandre, nos traditions et notre #folklore sont un patrimoine précieux. Ils rassemblent petits et grands dans un esprit de fête, d'union et de convivialité. Cette richesse est salie par ce genre de manifestations racistes. #alost pic.twitter.com/HnKZkdtpHf

— Rajae Maouane (@RajaeMaouane) February 23, 2020

Carnaval d’#Alost, l’obstination dans l’erreur tourne au ridicule et à l’injure! Cela donne une image calamiteuse de la Belgique et de la Flandre. L’humour de certains reste incompréhensible... Il est plus que temps qu’@unia fasse enfin son boulot. #AalstCarnaval #antisemitisme pic.twitter.com/CRvUJBqWwH

— Philippe Close (@PhilippeClose) February 23, 2020

De nombreux journalistes étrangers ont également été choqués par les représentations qui ont défilé dans les rue de la ville. La presse étrangère était en effet présente en nombre, la polémique ayant attiré l'attention au cours des derniers jours. Le ministre israélien des Affaires étrangères avait ainsi appelé à interdire le carnaval quelques jours auparavant. 

 

Au carnaval d'#alost, les juifs associés à des nuisibles, des uniformes SS... bref, un grand n'importe quoi n'importe quoi antisémite.https://t.co/TGpaDyPKv1

— Pierre Plottu (@pierre_plottu) February 23, 2020

 

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article