24.02
16:09

Allemagne: une voiture fonce dans un défilé de carnaval

Une voiture a foncé lundi dans un défilé de carnaval à Volkmarsen, dans le centre de l'Allemagne, faisant "plusieurs blessés", a annoncé la police locale. 

Le conducteur du véhicule "a été arrêté", a précisé la police sans fournir de précisions sur les circonstances ou motivations du suspect alors qu'une partie de l'Allemagne célèbre le "lundi des roses", le point culminant des festivités du carnaval.

Selon des médias locaux, un break Mercedes gris métallisé a foncé dans la foule et au moins dix personnes ont été blessées, dont des enfants.

De nombreuses victimes étaient allongées au sol et prises en charge par des équipes de secours déployées en masse dans ce village de 7.000 habitants, situé dans l'Etat régional de Hesse.

Selon des témoins cités par les médias locaux, le véhicule a percuté la foule vers 14h30 (13h30 GMT) et donné un coup d'accélérateur. 

Une trentaine de blessés

Une trentaine de personnes, parmi lesquelles des enfants, ont été blessées, ont annoncé les autorités qui privilégient l'acte volontaire sans mobile politique.

Parmi les victimes figurent plusieurs personnes grièvement blessées et qui ont été transportées dans les hôpitaux proches de Volkmarsen, la commune de l'Etat régional de Hesse où les faits se sont déroulés, a indiqué le parquet général de Francfort. 

Le chef de la police de Francfort a évoqué, selon l'agence allemande dpa, sept personnes grièvement touchées.  

Le conducteur du véhicule, qui a lui même été blessé, "a été arrêté", selon le parquet général. Il s'agit d'un Allemand de 29 ans originaire de cette commune de moins de 7.000 habitants.

Il n'était toutefois pas en état d'être interrogé en raison de ses blessures et a reçu des soins médicaux. La justice a annoncé l'ouverture d'une enquête pour "tentative de meurtre".

Le parquet fédéral anti-terroriste ne s'est pas saisi, signe que les autorités privilégient pour l'heure la piste d'un acte volontaire mais pas d'un attentat.

"Nous enquêtons dans toutes les directions",

a ajouté le parquet dans un communiqué, précisant ne pas pouvoir donner d'indications à l'heure actuelle sur les motivations du suspect.

Selon Der Spiegel, le conducteur était "en état d'ébriété avancé" au moment des faits.

Les autres défilés annulés dans la région

La police a dans la foulée annoncé sur Twitter l'annulation "par mesure de précaution" de tous les défilés de carnaval dans l'Etat régional de Hesse. Ils se poursuivent en revanche dans le grand Etat voisin de Rhénanie du Nord-Westphalie, coeur des célébrations.

Selon des médias locaux, un break Mercedes gris métallisé a foncé dans la foule à Volkmarsen, près de Kassel, vers 14h45 locales (13h45 GMT). 

Des témoins interrogés par le quotidien régional Frankfurter Rundschau ont eu l'impression que le suspect visait particulièrement les enfants après avoir foncé à plein gaz dans la foule et poursuivi sa course sur une trentaine de mètres.

Une partie de l'Allemagne célèbre le "Lundi des roses", le point culminant des festivités du carnaval et qui réunit des centaines de milliers de personnes dans les rues.

De nombreuses victimes gisaient au sol et ont été prises en charge par des équipes de secours déployées en masse.

Des photos publiées par les médias montraient une voiture Mercedes arrêtée devant l'entrée d'un parking de supermarché. 

De nombreux véhicules de police et des pompiers ont investi les alentours de ce supermarché.

Le maire de la commune, Hartmut Linnekugel, a fait part de son désarroi. "Nous sommes tous touchés, tous profondément choqués", a-t-il dit cité par dpa.

Une attaque qui intervient dans un contexte tendu

L'origine des faits n'est pas encore établie mais ils interviennent dans un contexte tendu en Allemagne, en particulier dans cet Etat de Hesse frappé mercredi dernier par une double fusillade raciste qui a fait neuf morts à Hanau.

Les autorités allemandes sont sur le qui-vive concernant la menace islamiste, particulièrement depuis un attentat au camion-bélier revendiqué par le groupe Etat islamique qui avait fait 12 morts en décembre 2016 à Berlin. 

Mais la menace d'un terrorisme d'extrême droite inquiète tout autant, avec le meurtre d'un élu allemand pro-migrants en juin 2019, puis une attaque visant une synagogue de Halle en octobre 2019, et enfin l'attentat de Hanau.

Les régions catholiques de l'Ouest et du Sud de l'Allemagne en particulier célèbrent actuellement le carnaval, rendez-vous annuel costumé très attendu.

Traditionnellement le Lundi des roses consiste en un défilé de chars dans les rues des grandes villes comme Cologne, Düsseldorf ou Mayence.

 

AFP

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article