12.01.24
09:52

Rishi Sunak vendredi à Kiev pour annoncer un nouveau soutien britannique accru à l'Ukraine

Le Premier ministre britannique Rishi Sunak se rend vendredi à Kiev pour annoncer un soutien renforcé à l'Ukraine, avec une promesse de 2,5 milliards de livres sterling (2,9 milliards d'euros) d'aide militaire pour l'année 2024/2025, a annoncé Downing Street dans un communiqué.

En saluant la détermination de Kiev à se défendre face à l'invasion russe déclenchée il y a près de deux ans, M. Sunak a déclaré que "le Royaume-Uni ne faiblira(it) pas non plus". "Nous nous tiendrons aux côtés de l'Ukraine, dans les heures les plus sombres comme dans les temps meilleurs à venir", a-t-il déclaré.

L'aide militaire britannique de 2,5 milliards de livres sterling est en augmentation de 200 millions de livres sterling par rapport aux deux années précédentes.

Elle portera au total à près de 12 milliards de livres sterling (14 milliards d'euros) le montant de l'aide britannique à l'Ukraine.

Son annonce intervient alors que le président ukrainien Volodymyr Zelensky  a averti jeudi que toute "pause" dans la défense de l'Ukraine ne ferait qu'aider Moscou à se réarmer et lui permettrait d'"écraser" l'Ukraine.

Cette enveloppe doit servir à fournir missiles longue portée, défense aérienne, munition d'artillerie et sécurité maritime.

Au moins 200 millions de livres s'inscrivent dans une démarche visant à "fournir et produire rapidement des milliers de drones militaires" à Kiev, notamment des "drones de surveillance, de frappe à longue portée et des drones maritimes", selon Downing Street.

Il s'agira, selon Londres, de "la plus importante livraison de drones à l'Ukraine, tous pays confondus". La plupart de ces aéronefs seront produits au Royaume-Uni.

Le Premier ministre britannique et le président ukrainien doivent en outre signer un accord "historique" de coopération dans le domaine de la sécurité, dans le sillage des promesses d'accord bilatéraux de la part des pays du G7 lors du sommet de l'Otan à Vilnius l'année dernière.

Le Royaume-Uni, soutien de la première heure de l'Ukraine face à l'invasion russe, est le premier pays à concrétiser un accord final, souligne Downing Street. Cet accord doit être la première étape d'un "partenariat inébranlable de cent ans" entre les deux pays, selon le communiqué.

Partager cet article