09.01.24
15:24

Avec Attal, "la fonction de Premier ministre disparaît" au profit d'un "porte-parole" clame Mélenchon

Le leader de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon a estimé mardi qu'avec la nomination de Gabriel Attal à Matignon, "la fonction de Premier ministre disparaît", au profit d'un "porte-parole", poste qu'il a occupé lors du premier quinquennat d'Emmanuel Macron. 

"Attal retrouve son poste de porte-parole. La fonction de Premier ministre disparaît. Le monarque présidentiel gouverne seul avec sa cour. Malheur aux peuples dont les princes sont des enfants", a assuré l'ancien candidat à la présidentielle sur X. 

Le reste de la gauche a également vivement critiqué cette nomination, officialisée par l'Élysée à la mi-journée.

Sur la même tonalité, Avec Attal à Matignon, "la fonction de Premier ministre disparaît" au profit d'un "porte-parolele chef des socialiste Olivier Faure a estimé que le même réseau social qu'"Emmanuel Macron se succède à lui-même". "Changement de casting mais pas de politique. Chronique d'un désastre annoncé", a encore fustigé la cheffe des députés écologistes à l'Assemblée Cyrielle Chatelain.

Pour le sénateur communiste Ian Brossat, "Macron n'aimant que lui-même nomme un clone à Matignon". "Rien à attendre de cette nomination", a-t-il ajouté sur X.

Partager cet article