26.12.23
11:01

Pourquoi Laurent Ruquier arrête-t-il déjà son émission sur BFMTV ?

L'humoriste et homme de télévision français Laurent Ruquier arrête l'émission quotidienne qu'il animait le soir sur la chaîne info BFMTV après seulement trois mois, en raison d'audiences décevantes, a-t-il annoncé mardi sur Instagram.

"Je préfère m'arrêter là (...), force est de constater que le public ne m'a pas suivi autant que nous l'espérions dans ce rôle différent pour moi", a-t-il écrit dans un message interne dévoilé par le journal Le Parisien puis publié sur le réseau social.

"L'audience (au-dessus de ce qu'on faisait précédemment) n'est pas le sujet", a pour sa part assuré le directeur général de BFMTV, Marc-Olivier Fogiel, dans un autre message interne consulté par l'AFP.

"Ce qui le conduit à arrêter est le décalage entre l'investissement nécessaire et le plaisir qu'il retire de ce qu'il peut proposer aux téléspectateurs", a poursuivi M. Fogiel.

Selon lui, c'est Laurent Ruquier qui a "demandé de le libérer de son engagement en cette fin d'année".

Après 23 ans de divertissement sur France 2, Laurent Ruquier, 60 ans, avait créé la surprise en rejoignant BFMTV à la rentrée passée. Il y animait depuis le 25 septembre "Le 20h de Ruquier", du lundi au jeudi de 20H00 à 21H00.

Cette émission de débats d'actualité était en concurrence avec "L'heure des pros 2" de Pascal Praud (CNews), "Touche pas à mon poste" de Cyril Hanouna (C8), "Quotidien" (TMC) ou "C à vous" (France 5), en plus des JT de 20 heures des grandes chaînes.

"Je ne regrette pas d'avoir quitté France Télévision en juin dernier pour BFMTV, parce que j'ai vécu ces trois mois comme une expérience passionnante et incroyable, comme je n'imaginais pas la vivre, mais il faut savoir accepter ses échecs", a estimé Laurent Ruquier dans son message.

Ce départ surprise intervient alors que BFMTV (qui appartient à Altice, groupe du milliardaire Patrick Drahi) traverse une passe difficile. Longtemps première chaîne info de France, elle est désormais talonnée par CNews (groupe Canal+, contrôlé par le milliardaire Vincent Bolloré).

En novembre, cette dernière avait grignoté l'écart qui la sépare de BFMTV sur un mois complet (2,5% contre 2,8%). Et du 4 au 10 décembre, CNews a été la première chaîne info de France en termes d'audience sur une semaine complète pour la première fois depuis sa création en 2017.

Partager cet article