10.12.23
14:56

Des milliers de personnes rassemblées pour la marche contre l'antisémitisme à Bruxelles

Des centaines de personnes participent ce dimanche à une marche nationale contre l'antisémitisme à Bruxelles, organisée par trois associations : le Comité de Coordination des Organisations Juives de Belgique (CCOJB), le Forum der Joodse Organisaties (FJO) et la Ligue Belge contre l’Antisémitisme (LBCA).

Bien que l'initiative soit centrée sur la lutte contre l'antisémitisme, elle divise la communauté juive et la classe politique belge en raison des propos du président de la LBCA, Joël Rubinfeld.

La marche, débutée à 14h place de la Chapelle, vise à répondre aux inquiétudes au sein de la communauté juive face à la montée des incidents antisémites en Europe, particulièrement depuis l'attaque terroriste du Hamas en Israël le 7 octobre.

Malgré son objectif, la marche est entachée de controverses liées aux déclarations de Rubinfeld critiquant certains partis politiques belges.

Des personnalités de la communauté juive contestent également la vision de Rubinfeld et ne participent pas à la marche.

L'Union des Progressistes Juifs de Belgique (UPJB), une organisation de gauche, n'a pas été consultée mais participera à la marche avec un message antiraciste.

Certains militants politiques ont confirmé leur présence malgré les critiques, tandis que d'autres, comme le PTB, ont décidé de ne pas participer.

La question de la présence de l'extrême droite est également soulevée, les organisateurs refusant tout soutien venant de ceux qui essentialisent les musulmans ou tout autre groupe humain.

Partager cet article