08.12.23
15:16

Bretagne: Au moins 10 enfants hospitalisés en urgence absolue après une possible intoxication au monoxyde

Quatorze personnes, dont au moins dix enfants d'une école primaire de Saint-Alban (Côtes-d'Armor), se trouvaient vendredi en urgence absolue, sans que leurs jours soient en danger, après une suspicion d'intoxication au monoxyde de carbone dans l'établissement, a-t-on appris auprès de la préfecture.

Cinq d'entre elles, élèves de l'école Saint-Guillaume, ont été évacuées à la mi-journée par hélicoptère vers des hôpitaux à Saint-Brieuc et Brest, a précisé le sous-préfet de Saint-Brieuc David Cochu au cours d'un point presse.

"Toutes les victimes sont conscientes, et aucun pronostic vital n'est engagé", a souligné la préfecture des Côtes-d'Armor dans un communiqué. "Les victimes catégorisées en urgence absolue l'ont été en raison d’une sursaturation en monoxyde de carbone nécessitant leur prise en charge dans un caisson hyperbare", a-t-elle ajouté.

L'alerte avait été donnée vers 10H30 dans cette école primaire, après des maux de tête qui s'y étaient déclarés, "pour une suspicion d'intoxication au monoxyde de carbone", selon la préfecture.

Les secours avaient fait évacuer les 76 enfants et 5 adultes qui se trouvaient dans l'école. 

26 enfants et trois adultes ont été examinés par les sapeurs-pompiers, a ajouté M. Crochu.

Sur les quatorze évacuations, cinq l'ont été par hélicoptère et neuf par la route, à bord de véhicules de pompiers ou d'ambulances, a-t-il dit.

"Tous les enfants sont conscients", selon M. Cochu

Les émanations de monoxyde de carbone pourraient être liées à un départ de feu dans la chaufferie au fioul de l'école, selon la préfecture.

Partager cet article