30.11.23
14:04

Lavrov accuse l'OSCE, lors de sa réunion annuelle, de devenir un "appendice de l'Otan"

Le chef de la diplomatie russe s'en est pris vertement jeudi à l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) lors de sa réunion annuelle, l'accusant d'être devenue un "appendice" de l'Otan et de l'UE.

"L'OSCE est en train d'être transformée en appendice de l'Otan et de l'UE. Reconnaissons-le, l'organisation est au bord du précipice et cette question se pose: cela a-t-il encore un sens d'investir pour la revitaliser", a dit Sergueï Lavrov devant des dizaines de ses homologues, dans un discours au vitriol visant l'Occident et l'Ukraine.

Pour lui, les pays occidentaux utilisent "sans aucune gêne l'OSCE pour promouvoir leurs intérêts".

Il a répété la rhétorique russe accusant l'Ukraine de néo-nazisme et les Occidentaux de mener une "guerre hybride" contre la Russie pour justifier l'invasion à grande échelle déclenchée le 24 février 2022 par Vladimir Poutine.

M. Lavrov a pu participer à cette réunion annuelle de l'OSCE malgré des sanctions européennes. En réaction, l'Ukraine, la Pologne et les pays baltes ont boycotté la rencontre. 

Les origines de l'OSCE remontent à la Guerre Froide, lorsque les deux blocs ennemis occidental et soviétique s'étaient entendus pour créer une plateforme de dialogue entre eux.

L'organisation compte aujourd'hui 57 Etats participants. A l'exception du Bélarus, aucun d'entre eux ne soutient l'invasion russe de l'Ukraine.  

Partager cet article