30.11.23
09:57

COP28 à Dubaï : "Les Émirats sont un partenaire de la transition", selon Alexander De Croo

Ce jeudi, la 28e conférence internationale sur le climat (COP28) s'ouvre à Dubaï. Le choix du lieu de la réunion a été critiqué en raison des exportations importantes de pétrole des Émirats arabes unis. Au micro de La Première (RTBF), le Premier ministre Alexander De Croo, a lui déclaré que les Émirats arabes unis sont "un partenaire de la transition" vers une société durable. 

"Les pays comme les Emirats (cinquième exportateur mondial de pétrole, NDLR) sont un partenaire, car ils utilisent les bénéfices du pétrole pour les investir dans le renouvelable. Les investissements sont à une échelle dont nous, en Europe, on ne peut que rêver", explique Alexander De Croo. 
 

Le Premier ministre a précisé que la Belgique se rendrait à la COP avec les solutions belges (éoliennes en mer, l’hydrogène de John Cockerill, ciment ’neutre en carbone’ de Holcim, etc.). "C’est l’industrie qui nous aidera à réaliser nos objectifs écologiques", a-t-il dit. De son côté ,la ministre flamande de l’Environnement Zuhal Demir (N-VA), a décidé de ne pas participer à la COP. Elle déplore un "théâtre de marionnettes" et appelle à réduire la délégation belge pour se concentrer davantage sur les réalisations sur le terrain.
 

Pour Alexander De Croo, cette décision "fait du show". Il argumente : "ce qui me dérange, c'est d'essayer d'en faire une sorte de polémique politique. La ministre Demir n’y va pas, ça fait du show, mais il y a des dizaines de fonctionnaires flamands qui y vont. Il y a un peu de mascarades là-dedans".

Partager cet article

En lien avec l'article