21.10.23
16:36

Démission de Van Quickenborne: un kern a débuté pour faire "la transparence complète" sur cette affaire

Ce samedi, un kern a débuté à 15h pour livrer "la transparence complète" après la démission du ministre de la Justice. Vincent Van Quickenborne a annoncé sa démission vendredi soir après que l'enquête sur l'attentat à Bruxelles ait révélé qu'une demande d'extradition d'Abdessalem Lassoued adressée par la Tunisie à la justice belge n'avait jamais été suivie d'effet. Vincent Van Quickenborne participe à la réunion, sa démission n'a pas encore été formalisée. 

Les vice-Premiers ministres, la ministre de l'Intérieur, le commissaire général ad interim de la police fédérale Eric Snoeck, ainsi que le procureur général de Bruxelles Johan Delmulle sont également présents.

"Au stade actuel des informations, la police a respecté les procédures", a déclaré Annelies Verlinden en arrivant au Kern. "Il n'y a pas d'indications permettant de conclure que la police n'a pas suivi les procédures ou certaines étapes des procédures. La ministre a ajouté qu'elle entendait partager les informations dont elle dispose avec ses collègues du Kern et écouter le commissaire général et le procureur général.

À 17h, le Kern était toujours en cours. Ses membres sont en train de passer en revue la chronologie des faits service par service avec le procureur général de Bruxelles et le Commissaire général de la police.

Partager cet article